• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Nabilla victime de harcèlement : son témoignage bouleversant

Nabilla victime de harcèlement : son témoignage bouleversant
  • A-
  • A+
Partager Google+

Samedi 10 novembre, Nabilla s'est confiée sur son expérience avec le harcèlement, dans une vidéo diffusée sur Snapchat. Une épreuve à laquelle elle a dû faire face dès les débuts de sa carrière. Non Stop People vous en dit plus.

Elle est devenue l'emblème de toute une génération. En 2013, Nabilla fait une seconde apparition dans la saison cinq des "Anges de la Télé-Réalité", diffusée sur NRJ 12. Un passage très remarqué puisque c'est alors que la bimbo a laissé glisser une phrase devenue ultra-culte en peu de temps. "Non mais allô quoi ! T'es une fille et t'as pas de shampoing", balançait-elle à l'encontre de deux autres candidates de l'émission. Une réplique qui a propulsé sa carrière et fait de la fiancée de Thomas Vergara une véritable star. Mais avec cette notoriété, Nabilla a dû encaisser une surmédiatisation de tous ses faits et gestes. Traquée par les médias, elle est devenue la cible de nombreuses louanges et critiques, parfois virulentes.

Une célébrité empoisonnée ?

Très active sur les réseaux sociaux, c'est sur Snapchat que Nabilla s'est confiée sur son expérience avec le harcèlement, samedi 10 novembre. Un harcèlement dont elle estime avoir été victime dès les débuts de sa carrière de superstar du petit écran, en 2013. "Il y a des gens qui mettaient ma photo, dans 'Touche Pas à Mon Poste' ou dans d'autres émissions. Ils mettaient ma photo, moi, j'avais 18 ans, et tout le monde débattait. Genre : 'ouais, elle est trop comme-ci, elle est trop comme-ça, on l'aime, on l'aime pas' […] Ils ne me connaissaient même pas", a raconté la jolie brune, émue aux larmes. "C'était une période très difficile […] Ils parlaient de mon père alors qu'à cette époque, j'avais des soucis avec mon père, je ne l'avais pas revu depuis des années. Ils allaient l'interviewer en bas de chez lui en lui demandant ce qu'il pensait de moi. Ils ont fait des choses qui auraient pu me briser", s'est-elle ensuite remémorée avant d'estimer qu'elle aurait dû porter plainte. Et tandis que Nabilla évoque le harcèlement liée à la notoriété, d'autres langues se délient autour du harcèlement scolaire.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 18 Jan Non Stop People @NonStopPeople
    Brigitte Macron n’a "que des amis" ? Un proche se confie https://t.co/FeMUTqk009 https://t.co/54RpxsxRsl
    Détails
  • 18 Jan La Fouine @lafouine78
    Les secondes sont des graines, j’attends que le temps porte ses fruits...
    Détails
  • 18 Jan Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Merci pour tous ces records ❤️❤️❤️❤️
    Détails