• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Nabilla : Voici condamné pour deux photos prises pendant sa garde à vue

Partager Google+
   / 6  
Nabilla se dévoile sur Instagram
1
Nabilla se dévoile sur Instagram
Nabilla fait du shopping avec son frère Tarek
2
Nabilla fait du shopping avec son frère Tarek
Nabilla essaye d'oublier Thomas
3
Nabilla essaye d'oublier Thomas
Nabilla n'est pas fauchée !
4
Nabilla n'est pas fauchée !
Nabilla va bien
5
Nabilla va bien
Nabilla se la joue working girl
6
Nabilla se la joue working girl
  • A-
  • A+

Le magazine Voici a été condamné vendredi en référé à verser 5 000 euros à Nabilla pour avoir publié deux photos de sa garde à vue en novembre 2014.

Après avoir vécu des mois difficiles, tout va décidément bien mieux pour Nabilla Benattia. Placée en garde à vue  puis en détention provisoire après avoir été soupçonnée d’avoir poignardé son compagnon, Thomas Vergara, dans la nuit du 6 au 7 novembre 2014, la bimbo avait passé un mois derrière les barreaux avant d’être remise en liberté sous contrôle judiciaire le 18 décembre dans l’attente de son procès prévu dans quelques mois.

Restée à l’écart des médias pendant un certain temps, Nabilla a fait son grand retour au premier plan il y a quelques semaines. Et ne compte visiblement pas quitter la scène médiatique de sitôt. Chroniqueur dans Touche Pas à Mon Poste, Gilles Verdez a en effet annoncé il y a quelques jours que l’ancienne candidate des Anges de la télé réalité avait un gros projet en tête : « Elle prépare un livre qui va faire énormément de bruit (…) Elle a prospecté auprès de beaucoup d'éditeurs. Elle a choisi. Ça va faire énormément de bruit pour la rentrée ».

"La publication des deux photographies constitue une atteinte caractérisée au droit dont elle dispose sur son image"

Mais que ses fans se rassurent, il ne va pas falloir attendre la rentrée pour à nouveau entendre parler de Nabilla. La preuve, la bimbo fait à nouveau l’actualité aujourd’hui. Le magazine Voici a en effet été condamné ce vendredi à lui verser 5 000 euros de dommages et intérêts après avoir publié deux photos de sa garde à vue en couverture et à l’intérieur de son numéro du 14 novembre 2014. Cette somme, qui a été attribuée en réparation du préjudice moral, n’est cependant qu’une provision en attendant que l’affaire soit jugée au fond. C’est la société éditrice de Voici, Prisma Media, qui devra verser les 5 000 euros. « La publication (...) de deux photographies (de Nabilla prises lors de sa garde à vue) constitue une atteinte caractérisée au droit dont elle dispose sur son image » a considéré le juge des référés dans son ordonnance.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 17 déc KATY PERRY @katyperry
    ready for mars @elonmusk https://t.co/g8VZC0fDGi
    Détails
  • 17 déc Paris Hilton @ParisHilton
    RT @ParisHilton: Refresh your skin with elegant scents & benefits of Rose Water. 🌹#ParisHiltonUnicornMist is my ultimate beauty secret for…
    Détails
  • 17 déc Paris Hilton @ParisHilton
    RT @ParisHilton: I feel so grateful and privileged to be receiving this prestigious award tomorrow evening. It's an honor to accept the "Bu…
    Détails