• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Nicolas Bedos peut-il être condamné pour son texte polémique ? Une avocate répond (Vidéo)

Nicolas Bedos peut-il être condamné pour son texte polémique ? Une avocate répond (Vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Jeudi 24 septembre, Nicolas Bedos a posté un message "anti-mesures" sur Instagram à la suite des annonces faites par Olivier Véran pour lutter contre la propagation du coronavirus. Un texte pour lequel le réalisateur a reçu un flot de critiques. Ce vendredi, dans "Morandini Live", une avocate a révélé s'il pouvait être pénalement sanctionné pour cet appel.

Nicolas Bedos a énormément fait parler de lui jeudi 24 septembre et pour cause : le réalisateur a posté sur ses réseaux sociaux un texte "anti-mesures" à la suite des annonces faites par Olivier Véran pour limiter la propagation du coronavirus en France. Dans son message, le fils de Guy Bedos a appelé les gens à continuer de vivre malgré le virus. "Bon, allez, soyons francs : Arrêtez tout. TOUT. Les masques. Les confinements (...) Vivez à fond, tombez malades, allez aux restaurants, engueulez les flicaillons, contredisez vos patrons et les lâches directives gouvernementales. Nous devons désormais vivre, quitte à mourir", a-t-il posté.

Son message n'a pas manqué de faire réagir. En effet, Nicolas Bedos a reçu énormément de critiques de la part d'anonymes ou de personnalités. Des critiques auxquelles il a répondu. "Je me permets de rappeler à certais éminents journalistes que je ne suis pas ministre de la Santé (J'en serais bien emmerdé). Je ne suis qu'un auteur, ce qu'on appelait jadis, avec un soupçon de mépris, un 'pamphlétaire'. Et accessoirement, je vous rappelle que nous sommes encore libres de penser différemment, de débattre, de nous indigner, et même de nous tromper".

"C'est son opinion..."

Ce vendredi 25 septembre, Jean-Marc Morandini est revenu sur la polémique qui a éclaté après la diffusion de ce texte "anti-mesures" par Nicolas Bedos. Ainsi, il a pu échanger en direct avec Maître Noémie Saidi-Cottier dans son émission "Morandini Live". Le présentateur a voulu savoir si le réalisateur pouvait être pénalement sanctionnable après la diffusion de son message. "Non et heureusement", a-t-elle répondu. Et de poursuivre : "C'est son opinion, c'est ce qu'il a envie de dire (...) Est-ce qu'on a encore le droit en France de dire des conneries ? Oui, si ça ne tombe pas sous le coup de la loi (...) Est-ce qu'on a le droit de faire de l'humour ? Evidemment. Juridiquement, ça ne peut pas être répréhensible, et heureusement".

Pour elle, Nicolas Bedos "n'appelle pas à un désordre public". Et de préciser : "Il n'incite pas les gens, il dit simplement : 'Vivez, faites les choses'. Après, est-ce que ça tombe sous le coup de la loi ? À mon sens, non (...) En ce qui me concerne, je ne vois pas au nom de quoi il pourrait être condamné pour ça, les gens n'ont qu'à pas le suivre. Il n'est pas en train de dire : 'Rebellez-vous'. Il donne simplement une opinion (...) Je ne pense pas que ce soit une contestation. Il n'est pas en train de dire : 'Allez poser des bombes dans le métro' non plus".

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 27 oct Non Stop People @NonStopPeople
    RT @NonStopPeople: Êtes-vous prêts pour un éventuel reconfinement ?
    Détails
  • 27 oct Non Stop People @NonStopPeople
    Guy Carlier : son gros salaire pour On ne peut pas plaire à tout le monde dévoilé (Exclu vidéo)… https://t.co/VeSeOdOkP1
    Détails
  • 27 oct Non Stop People @NonStopPeople
    TPMP : Kelly Vedovelli en colère contre Laura Laune https://t.co/RT2Vl1Vy6W https://t.co/2h887fq9Jm
    Détails