• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

ONPC : le talk-show de Laurent Ruquier épinglé par le CSA pour des propos sur Mohamed Merah

ONPC : le talk-show de Laurent Ruquier épinglé par le CSA pour des propos sur Mohamed Merah
(c) Capture d'écran France 2
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a adressé une mise en garde à France 2 concernant des propos tenus dans l’un des numéros d’"On n’est pas couché". En cause ? Des déclarations de Magyd Cherfi sur Mohamed Merah, auteur de plusieurs attentats terroristes. Non Stop People vous explique tout.

Le CSA a épinglé le talk-show de Laurent Ruquier. Le gendarme de l’audiovisuel a envoyé une mise en garde à France 2 par courrier. Cette dernière concerne des propos tenus dans "On n'est pas couché", présentée par Laurent Ruquier le 29 octobre 2016. Ce soir-là, l’un des invités du programme est Magyd Cherfi – l'un des membres du groupe Zebda – qui venait présenter son livre intitulé "Ma part de gaulois" (éditions Actes Sud). Le jeune homme tient alors un discours pro Mohamed Merah qui n’a pas manqué de choquer les chroniqueurs et les téléspectateurs. Sur le plateau, Magyd Cherfi avait défendu l’auteur des tueries de Toulouse et Montauban en 2012 qui avait été abattu par un assaut du RAID après une tentative d'interpellation qui a duré 32 heures. "On ne peut pas excuser des meurtres pareils, mais on doit comprendre. Moi, je veux absolument comprendre. D'autant plus quand vous êtes issus des bas-fonds de la société, on a le devoir d'une empathie quelque part", avait-il déclaré au sujet du terroriste franco-algérien.

Vanessa Burggraf sanctionnée par le CSA ?

Plus de neuf mois après la diffusion de cette fameuse émission, le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a donc interpellé le groupe France Télévisions et plus précisément de France 2 en "mettant en garde les responsables de la chaîne contre le renouvellement de telles pratiques". Selon l’organisme, au-delà des propos choquants de Magyd Cherfi, les chroniqueurs ont poussé ce dernier à exprimer de telles pensées. Le CSA affirme que la "répétition des questions" de Vanessa Burggraf a "encouragé la tenue de tels propos" et souligne que la journaliste a "encouragé la tenue de tels propos polémiques (…) par l'orientation et la répétition de ses questions". Par ailleurs, il condamne la "vive émotion (…) auprès des familles et des proches des victimes" générée par ces propos "prêtant à confusion". Reste à savoir si l'émission ou ses participants seront sanctionnés.

Par Katia Rimbert

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 20 juin Paris Hilton @ParisHilton
    RT @ParisHilton: Don’t be a Queen waiting on a King. Be a Queen busy with her Kingdom until her King arrives. https://t.co/vAvs1K3WHe
    Détails
  • 19 juin Shakira 🤫 @shakira
    Thank you for the magical night Luxembourg! Muchas gracias Luxembourg por esta noche tan mágica! Shak https://t.co/eqhLcQ9Tvp
    Détails
  • 19 juin Kim Kardashian West @KimKardashian
    Step-by-step to get my smokey award show glam https://t.co/vDsJ8OrI8P
    Détails