• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Pascal Praud pousse un violent coup de gueule contre Guillaume Meurice de France Inter

Pascal Praud pousse un violent coup de gueule contre Guillaume Meurice de France Inter
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce lundi 7 décembre, Pascal Praud a poussé un violent coup de gueule dans son émission "L'heure des Pros". Dans son viseur, Guillaume Meurice qui s'est moqué de la police sur Twitter. Pour lui, son message est inadmissible et il demande son départ de France Inter.

Pascal Praud n'a pas sa langue dans sa poche et quand il a quelque chose à dire ou à reprocher à quelqu'un, il le fait savoir. Ce lundi 7 décembre, le présentateur de CNews a fait part de sa colère en direct de "L'heure des Pros" suite à un tweet de Guillaume Meurice, humoriste qui officie à l'antenne de France Inter. Avant de dévoiler ce tweet qui a déchainé sa colère, Pascal Praud a commencé : "Je voulais simplement vous montrer un tweet de Guillaume Meurice. C'est quelqu'un qui se dit humoriste. Il est sur France Inter. Il est payé donc par une certaine manière... par nous ! Voilà, ce qu'il dit..."

Pascal Praud ne mâche pas ses mots

Le message en question partagé par Guillaume Meurice se moque de manière provocante des forces de l'ordre et fait écho aux manifestations qui se sont déroulées ce samedi 5 décembre contre la loi sécurité globale. L'humoriste a posté une photo d'un Bisnounours avec une matraque et a légendé : "ACAB, AllCopsAreBisounours". Si Pascal Praud s'est demandé ce que signifiait "ACAB", il a ensuite enchainé : "Je ne sais pas s'il sera sanctionné par sa direction, Laurence Bloch. Je ne sais pas. Mais je trouve ça tellement absolument incroyable. Il dit 'ACAB'. Qu'est-ce que ça veut dire ? 'All Cops Are Bastards'. Tous les policiers sont des bâtards." Sur le plateau de CNews, ses invités semblaient tous approuver sa révolte.

"Personne ne dit rien"

Ce tweet a également provoqué la colère de nombreux internautes, et l'équipe de "L'heure des Pros" a mis en lumière une réponse apportée par "Commissaire de Police" : "Avez-vous un équivalent de l'IGPN à France Inter ? Comptez-vous réagir ? Après ces manifs violentes contre la police, présentez-vous des excuses ?" En direct de son émission, Pascal Praud a donc cherché à connaître les conséquences de ce tweet et a déclaré, adressant son message aux patrons de l'humoriste : "Laurence Bloch, directrice de France Inter, madame Veil, qui dirige Radio France, qu'est-ce que vous allez faire ?! Rien ! Rien ! On a le droit de dire 'Tous les policiers sont des bâtards' par quelqu'un qui est payé par nos impôts ! Mais c'est un scandale ! Un véritable scandale ! Personne ne dit rien et vous ne le verrez qu'ici !" Le principal mis en cause, a réagi après ce violent coup de gueule de Pascal Praud. Il a partagé la séquence sur son compte Twitter en commentant : "J'ai l'impression qu'on peut plus rien dire..", une phrase illustrée avec un émoticon d'ange. Il est peu probable que cette réponse convienne à Pascal Praud.

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
Les plus lus
Top people

The best of vidéo people