• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Patrick Bruel : Ses confidences touchantes sur les attentats du 13 novembre

Patrick Bruel : Ses confidences touchantes sur les attentats du 13 novembre
  • A-
  • A+
Partager Google+

Trois ans après les attentats du 13 novembre 2015, Patrick Bruel garde encore un souvenir terrible de cette soirée. Invité ce vendredi 2 novembre dans C à Vous pour la promotion de son nouvel album, Patrick Bruel a fait des confidences sur les attentats de Paris. Non Stop People vous en dit plus.

Patrick Bruel est de retour dans les bacs. Depuis plusieurs jours, le chanteur est en promotion dans les médias pour son nouvel album "Ce soir on sort". Et ce vendredi 2 novembre, Patrick Bruel était l’invité d’Anne-Elisabeth Lemoine dans C à Vous sur France 5. Et rapidement, le chanteur a expliqué que cet album "retrace les six années que l'on vient de vivre, avec ce que ça a engendré de joie, de colère, de rire, d'infinie tristesse, parce que ces années-là, elles n'ont laissé personne indemne". Bien évidemment, Patrick Bruel fait référence aux attentats de Paris, qui ont touché la capitale le 13 novembre 2015. Rapidement, les chroniqueurs de l’émission ont interrogé Patrick Bruel sur la manière dont il a vécu cette soirée.

"Une des pires soirées de ma vie"

Le 13 novembre 2015, Patrick Bruel n’était pas en France, mais ses enfants se trouvaient au stade de France avec leur mère Amanda Sthers : "C'est forcément une des pires soirées de ma vie, mais comme c'est la pire soirée de la vie de quasiment tout le monde (…) Quand t'es devant ta télévision et que tu vois le match France-Allemagne et que tu vois, que t'entends les choses, et qu'en même temps tu as les bandeaux en dessous qui t'annoncent le Bataclan et que tu es coincé dans un endroit où tu n'auras pas d'avion avant 6 heures du matin pour essayer de rentrer. Et puis surtout tu rentres le lendemain matin et tu prends dans tes bras deux enfants et tu essayes de leur expliquer l'inexplicable. Et quatre jours plus tard, je devais expliquer l'inexplicable, avec les mots quasiment similaires, à deux enfants en 1942 avant qu'ils partent en zone libre".

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
Les plus lus
Top people

The best of vidéo people