• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Patrick Poivre d’Arvor placé en garde à vue !

Patrick Poivre d’Arvor placé en garde à vue !
  • A-
  • A+
Partager Google+

Patrick Poivre d’Arvor, l’ancien présentateur vedette de TF1, a été placé en garde à vue mercredi dans le cadre d’une affaire d’escroquerie. Non Stop People vous en dit plus.

Evincé par TF1 en juillet 2008 après plus de vingt ans à la présentation du journal de 20 heures, Patrick Poivre d’Arvor avait bien entendu réagi au mois de septembre quand le même sort a été réservé à Claire Chazal par la première chaîne d’Europe. Après une première réaction sur Twitter, il avait poursuivi sans épargner son ancien employeur : "Je suis toujours très étonné de voir que ce sont des entreprises de communication qui devraient s’y connaître en relations humaines. Je suis toujours étonné que les choses soient dites brutalement, sans un mot de remerciement. Evidemment, personne n’est opposé au renouvellement."

"On a tous bénéficié de renouvellement mais ces choses-là se préparent, s’annoncent, se discutent avec les intéressés, poursuivait-il. Il n’y a pas besoin de les exécuter en place publique. Je crois qu’il faut remercier ceux qui nous ont engagés et oublier ceux qui nous ont virés." Annoncée sur France 5 pour le mois de janvier, Claire Chazal aurait, selon les informations de Télé Loisirs, refusé un poste chez Canal +, où elle aurait pu intervenir en tant qu’intervieweuse dans Le Grand Journal aux côtés de Maïtena Biraben.

PPDA est ressorti libre

Pour Patrick Poivre d’Arvor, la journée de mercredi a été très particulière. Selon Closer, l’ancien présentateur a en effet été placé en garde à vue et entendu au 36 quai des orfèvres. Il a été interrogé dans le cadre d’une affaire d’escroquerie concernant la société Aristophil. Cette dernière proposait à des épargnants de placer leurs économies en achetant des parts de manuscrits anciens. Selon les enquêteurs, les sommes versées par les nouveaux investisseurs servaient à rembourser leurs prédécesseurs. Une escroquerie rendue célèbre par Bernard Madoff.

Les enquêteurs pensent que Patrick Poivre d'Arvor a pu être utilisé pour attirer des clients par Gérard Lhéritier, le patron d'Aristophil déjà mis en examen. Selon L’Express, PPDA était "toujours prêt à monter sur une estrade pour vanter les mérites de Gérard Lhéritier". Les enquêteurs auraient aussi découvert un prêt de 400 000 euros accordé par Aristophil à Patrick Poivre d'Arvor et un document attestant de la cession pour son compte de trois manuscrits d'une valeur de 120 000 euros. Sa garde à vue a été levée en fin d’après-midi et il est ressorti libre sans avoir été déféré devant un juge.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 17 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @NeveKardashian: All new #KUWTK tonight at 9/8c only on E! @khloekardashian @kourtneykardash @KimKardashian @KrisJenner https://t.co/CEN…
    Détails
  • 17 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    Don’t miss a brand new episode of @kuwtk tonight! https://t.co/DfoSCVXKB2
    Détails
  • 17 déc P!nk @Pink
    RT @POPSUGARMoms: "My heart explodes when he connects to his girls like this." https://t.co/2QCo5IHXWg
    Détails