• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Patrick Poivre d’Arvor : ses propos sur la drague de son époque font réagir Twitter

Patrick Poivre d’Arvor : ses propos sur la drague de son époque font réagir Twitter
  • A-
  • A+
Partager Google+

Mercredi 3 mars 2021, Patrick Poivre d’Arvor était l'invité de Yann Barthès dans "Quotidien". Accusé de viols par l'auteure Florence Porcel, l'ancien journaliste de TF1 a tenté de se défendre. Découvrez ses déclarations avec Non Stop People.

Mercredi 3 mars 2021, Patrick Poivre d’Arvor était invité dans "Quotidien" sur TMC. Accusé de viols par l’écrivaine Florence Porcel, l’ancien journaliste phare de TF1 s’est défendu. Ainsi, il s’est souvenu de leur première rencontre : "C’était en 2004, en novembre 2004, ça s’est très bien passé de manière professionnelle et je dirais cordiale. Le lendemain, elle m’a envoyé une série de poèmes (...) J’ai senti que j’avais un peu troublé cette jeune femme, mais pas davantage. Elle ne faisait évidemment référence à rien de répréhensible la veille dans mon bureau", a-t-il dit.

Interrogé sur la relation qu’il entretenait avec la jeune femme, il a assuré qu’il "ne s’est rien passé" : "Je suis resté un quart d’heure, vingt minutes avec elle, j’ai dû voir cette femme peut-être 5/6 fois maximum en 17 ans, elle m’a beaucoup écrit à sa demande, tout le temps (…) J’ai rendu service, beaucoup rendu service. Je ne pensais pas un quart de seconde qu’un jour la foudre allait me tomber dessus (…)". Lorsque Yann Barthès lui a demandé s’il a déjà eu des relations sexuelles avec Florence Porcel, Patrick Poivre d’Arvor lui a répondu : "Je n’ai jamais parlé de ma vie privée. Jamais. Et la question que vous me poser est très précise. Je donnerai ma réponse aux enquêteurs si les enquêteurs jugent bon de me convoquer".

Patrick Poivre d’Arvor et la notoriété

Avant de se défendre : "Mais ce que je peux vous dire, c’est que de ma vie, jamais je n’ai consenti, je n’ai jamais accepté une relation qui ne serait pas consentie, une relation qui serait forcée qu'elle soit sentimentale ou sexuelle. Jamais de ma vie". Alors que la plaignante a assuré avoir été sous emprise, il s’est à nouveau défendu : "Vous êtes à la tête d’une émission ‘Quotidien’ qui est très regardée. Vous devez avoir des gens qui vous admirent, etc. Pour autant, est-ce que ça fait de vous un prédateur ou quelqu’un qui a une emprise sur les gens ? Est-ce qu’il faudrait s’excuser d’avoir la notoriété ? Je ne l’ai pas cherché la notoriété (…) Je ne cherche pas à avoir sur les gens une quelconque emprise".

Estimant "appartenir à une génération où la séduction, le jeu de la séduction a son importance", il a assuré réfléchir aux comportements "des hommes de son époque" vis-à-vis des femmes qui ne convient plus à la société actuelle. "Ce comportement où il y avait parfois des petits bisous dans le cou, des petits compliments, du charme ou de la séduction… Ce comportement, aujourd’hui, n’est plus accepté par la jeune génération (…)", a estimé celui qui n’a "jamais fait de drague lourde". Des propos qui n'ont pas manqué de faire réagir les internautes.

Par C.F.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 15 avr Paris Hilton @ParisHilton
    😍💜💕💜 Beautiful art! 🥰 https://t.co/AbeXsncNOM
    Détails
  • 15 avr Paris Hilton @ParisHilton
    Thanks Jarlan! Love it! And love what your doing! ⚡️⚡️😎⚡️⚡️ https://t.co/ozkXZhbzyy
    Détails
  • 15 avr Paris Hilton @ParisHilton
    RT @thisisparispod: .@Bethenny has known Paris for longer than we thought! What was Bethenny like as a nanny? Listen to "This is...Bethen…
    Détails