• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Paul des 12 coups de midi dépressif avant le diagnostic de son autisme, il se confie

Paul des 12 coups de midi dépressif avant le diagnostic de son autisme, il se confie
  • A-
  • A+
Partager Google+

Paul enchaîne les victoires dans l'émission "Les 12 coups de midi" diffusée sur TF1. Samedi dernier, le jeune étudiant a découvert l'étoile mystérieuse, permettant ainsi à sa cagnotte de grimper. Dans une interview à Télé-Loisirs, il est revenu sur le diagnostic tardif de son syndrome d'Asperger et sur la dépression dont il a souffert à l'adolescence.

Paul a démarré son aventure dans "Les 12 coups de midi" fin avril. Depuis, il enchaîne les victoires pour le plus grand bonheur de ses proches, dont sa maman qui le soutient. Le 18 juin dernier, elle s'était confiée sur l'état de santé de son fils. Ce dernier est atteint du syndrome d'Asperger. Un handicap qui lui a été diagnostiqué tardivement, mais qui a été une délivrance pour elle. "Ça m'a soulagée parce qu'enfin, je savais mettre un nom sur la chose et je savais ce qu'on allait pouvoir entreprendre", confiait-elle. Et de poursuivre : "L'autisme reste un handicap important, pas facile à vivre au quotidien pour lui et les autres. Ce n'est pas une maladie, ça ne se soigne pas". Le papa de Paul n'a pas eu la même réaction à l'énoncé du diagnostic. "J'étais déçu (...) Je n'ai jamais voulu savoir ce qu'il avait, je le considérais comme normal. Je n'ai pas accepté. Je dis toujours que c'est un enfant normal, contrairement à ma femme", confiait-il.

"Ça a été compliqué..."

Fin juin, Paul se confiait dans une interview à Télé-Loisirs sur ce que sa participation aux "12 coups de midi" a changé dans son attitude. "Mon entourage s'aperçoit que j'exprime plus de joie sur le plateau (...) Je n'avais jamais osé faire des choses incroyables. Rien que le fait d'être sur le plateau... Je suis quelqu'un de discret, je déteste me montrer. Je me cultive jour et nuit, je ne sors pas. Je n'apprécie pas ça. Mais quand on me sollicite, je réponds", expliquait-il. Il est aussi revenu sur le diagnostic tardif de son syndrome d'Asperger. Une période au cours de laquelle il ne savait pas de quoi il souffrait et qui a eu un impact sur son adolescence. "Avec ma famille, ça a été compliqué il y a quelques années parce que j'étais dépressif", a-t-il révélé. Mais depuis qu'il sait de quoi il souffre, Paul va mieux, comme il l'a précisé à nos confrères.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 02 juin Non Stop People @NonStopPeople
    Mort de George Floyd : Omar Sy a participé à une manifestation à Los Angeles https://t.co/Kh5WCjpLp8 https://t.co/i04zeZdXqR
    Détails
  • 02 juin Lady Gaga @ladygaga
    I love you. You’re a true talent. I’m so happy to be a part of your first #1. I feel so honored and love your messa… https://t.co/6jeACJDrLq
    Détails
  • 02 juin Paris Hilton @ParisHilton
    @turkisdelightxo @2000strash I have.
    Détails