• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Plus belle la vie : Laurent Kerusoré victime de violentes insultes sur son homosexualité

Plus belle la vie : Laurent Kerusoré victime de violentes insultes sur son homosexualité
  • A-
  • A+
Partager Google+

Dans un entretien accordé à La Provence, Laurent Kerusoré est revenu sur son rôle dans "Plus belle la vie". L'occasion aussi pour le comédien d'aborder son homosexualité et les insultes dont il fait malheureusement encore l'objet. Non Stop People vous en dit davantage.

Depuis quatorze années, Laurent Kerusoré est l'un des personnages phares de la série à succès de France 3, "Plus belle la vie". Le comédien y campe le rôle de Thomas Marci, illustre serveur du Mistral, papa de deux enfants adoptés avec son compagnon Gabriel. Un rôle qui s'est façonné au fil des années et des prises de position de la série. Depuis ses débuts, "Plus belle la vie" s'emploie à aborder divers sujets de société, rebondissant fréquemment sur l'actualité. "Je suis marqué par mon personnage, mais je le vis très bien. Ça pourrait durer encore vingt ans", a confié Laurent Kerusoré dans un entretien accordé à La Provence, ce mercredi 24 juillet, se disant "fier que la série développe ce sujet (l'homosexualité, ndlr)."

"Je serai plus fort que tout"

Lui non plus n'a jamais hésité à aborder le sujet de l'homosexualité. En 2015, dans les colonnes de Gala, Laurent Kerusoré se confiait d'ailleurs sur son coming-out : "À l’école, je ne sortais qu’avec des filles. Jusqu’à ce qu’un jour – j’avais 23 ans – un beau garçon me drague. Je me suis rendu compte que je pouvais tomber amoureux. Alors qu’avec les filles, ça n’était qu’un jeu. J’étais bien avec lui, comme une évidence…" Si la nouvelle a été difficile à entendre pour ses parents, Laurent Kerusoré a toujours estimé que l'"on ne peut pas imposer aux parents (notre) homosexualité." Et s'il se félicite aujourd'hui de voir les mentalités changer peu à peu, le comédien regrette la violence de certains esprits : "La plupart des gens sont bienveillants à mon égard, mais le petit pourcentage de rétrogrades restant est devenu très violent. Ils n'hésitent pas à traverser la rue pour m'insulter. Mais je serai plus fort que tout" a-t-il affirmé dans les colonnes de La Provence.

Par Sarah Mannaa

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 17 fév Non Stop People @NonStopPeople
    Juan Branco : Apolline de Malherbe lynchée sur Twitter après l’avoir interviewé https://t.co/3nGpoHsiDh https://t.co/10AZXVqKFC
    Détails
  • 17 fév Non Stop People @NonStopPeople
    [VIDÉO] Morandini Live - Affaire Benjamin Griveaux : que dit la loi sur le "revenge porn" ? https://t.co/qZeiuniHSE https://t.co/lWIwvbim8j
    Détails
  • 17 fév Non Stop People @NonStopPeople
    [VIDEO] #Morandinilive Benjamin Griveaux a-t-il été victime d’un complot ? https://t.co/kEo3FT8db4 https://t.co/6Xjer4B3J2
    Détails