• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Quand Nabilla donne des conseils...

Quand Nabilla donne des conseils...
  • A-
  • A+
Partager Google+

Une journaliste du « Figaro » a orchestré une rencontre originale : celle de la désormais célèbre Nabilla Benattia et de Nathalie Nadaud-Albertini, une sociologue des médias qui, comme Nabilla, sort son premier livre « 12 ans de téléréalité…Au-delà des critiques morales ». Une rencontre improbable ? Pas autant que l’on pourrait le croire.

On se demande bien ce que Nabilla pourrait bien avoir à dire à une universitaire chevronnée en sociologie. Que l’on se détrompe. Nabilla, « curieuse », a dit plus que « Allo quoi » à son interlocutrice. Nathalie Nadaud-Albertini s’est intéressée au personnage de Nabilla, qui défraie la chronique médiatique. « Parce qu’en vous regardant, avec vos mimiques, vos airs de diva, vos petites phrases et pas seulement le –allô quoi – je n’ai pas eu l’impression d’être en face de la belle idiote que la presse souvent écrit, mais plutôt d’une fille intelligente. »

Pourtant, la starlette affirme ne jamais réfléchir à ce qu’elle dit. Cependant, si la rhétorique ne parle pas trop à Nabilla, la belle a bien compris le fonctionnement des médias et sait l’utiliser : « quand je m’adresse à un journaliste, je m’adresse en fait à des milliers de gens (…) Dans ce milieu, qu’on soit chanteur, acteur, animateur ou candidat de téléréalité, chercher absolument à faire le buzz ne paie pas. ».

Nathalie Nadaud-Albertini revient dans son livre sur les début de la télé-réalité avec l’émission « Loft Story », à l’écran alors que Nabilla avait neuf ans. La brune sulfureuse s’en souvient et juge l’émission, ainsi que celles adoptant le même concept comme « Secret Story », assez durement. Pour elle, une émission de télé-réalité qui enferme ses candidats dans un même lieu et leur donne des défis est une émission « hypocrite, cruelle et sadique ». Elle est pourtant issue d’une télé-réalité mais elle explique : « Pour moi Les Anges c’est le rêve. Secret Story c’est le cauchemar. Je ne sais pas si les téléspectateurs se rendent compte de la différence ».

Si ce n’est pas le cas, voici les éclaircissements : « L'enfermement, le conditionnement, les missions débiles, les décors en plastique de La Plaine Saint-Denis, les meufs en brushing et les éliminations. Quand je parle avec des gens de Secret Story, je suis édifiée. Les Anges n'ont rien à voir. On est à Miami, dans une baraque à 2 millions de dollars, on est libre, on va à Los Angeles, on a des rendez-vous professionnels, plein de trucs à faire. »

Elle a dit non à Secret Story



Nabilla aime s’amuser. Si elle a participé à « L’amour est aveugle », c’est parce que le concept est « super amusant ». La belle révèle que TF1 lui aurait proposé par 3 fois de participer à « Secret Story » et que par 3 fois, elle aurait refusé. Maintenant, la production de l’émission de la chaine privée tenterait de débaucher le petit frère de Nabilla, âgé de 16 ans. Ce à quoi Nabilla s’oppose farouchement : « S'il fait de la télé un de ces jours, ce sera avec moi, dans mon programme et avec ma production. Je ne le laisserai pas se jeter dans la fosse aux lions, avec 12 fous et une voix qui te dit « alors maintenant tu mets le doigt dans l'œil de ton voisin sinon la sentence sera irrévocable », et à la fin tu te fais éliminer, jeter comme un malpropre et tu quittes le plateau sous les huées du public »

Pour Nabilla, la télé-réalité doit rester un divertissement. Et cela tombe bien, parce que veut justement Nabilla, c’est du divertissement. Elle aura son émission à la rentrée prochaine mais son objectif final comporte une envergure familiale. Nabilla imagine : « Un truc un peu intime ou je mettrais mon petit frère, ma grand-mère qui est très drôle, des amis et quelques belles expériences... pour faire rire les gens. Et parce que j'ai envie de rigoler moi aussi... C'est ça mon but. Me marrer et faire rire les gens. Je n'ai pas envie de devenir Madonna. Je n'ai pas cette prétention-là ».

La sociologue a demandé à Nabilla quels conseils elle pourrait donner à ceux et celles qui voudraient faire une télé-réalité. Nabilla insiste sur le fait que faire une télé-réalité ne fait pas tout. Pour devenir « quelqu’un », le travail et une force face aux critiques sont de mise, si l’on ne veut pas avoir le même destin qu’une certaine Loana : « ça demande un travail de fou, de se lever tôt le matin, de passer sa vie dans le train, de répondre à des tas d'interviews, de réfléchir à ce qu'on va faire ensuite - j'y pense et j'y travaille jour et nuit, je n'ai même plus le temps de m'apprêter alors que c'était mon occupation préférée -, de bien s'entourer, de se blinder face aux critiques, de ne pas avoir peur d'être assaillie par les gens dans les aéroports et ne jamais oublier qu'on leur a presque tout montré et que c'est grâce à eux qu'on est là, de pas prendre la grosse tête. (…) En tout cas c'est un vrai boulot. ».

Nabilla ne se considère pas comme Loana, « c’était la toute première, un cobaye ». Nabilla, elle, sait où elle en est et travaille sur ses projets. Son émission ? Ce sera le « Nabilla Reality Show » sur NRJ12 à la rentrée.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 16 déc Non Stop People @NonStopPeople
    @MFrance2018 - Miss Rhône-Alpes @Dalidab_off Benaoudia (24 ans) est candidate à l'élection de #MissFrance2018 >> Dé… https://t.co/dwwCdAcAmY
    Détails
  • 16 déc Non Stop People @NonStopPeople
    @MFrance2018 - Miss Corse @EvaColasMissOff (21 ans) est candidate à l'élection de #MissFrance2018 >> Découvrez son… https://t.co/xRcE6ylgOR
    Détails
  • 16 déc Non Stop People @NonStopPeople
    @MFrance2018 - Miss Lorraine @CloeCirelliOff (21 ans) est candidate à l'élection de #MissFrance2018 >> Découvrez so… https://t.co/rFiJl8gXPY
    Détails