• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Quotidien : Aurélie Saada (Brigitte) harcelée sexuellement à la maternelle, son récit glaçant (vidéo)

Quotidien : Aurélie Saada (Brigitte) harcelée sexuellement à la maternelle, son récit glaçant (vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Invitée sur le plateau de Yann Barthès ce vendredi 24 novembre, la chanteuse Aurélie Saada est venue chanter l’un de ses tubes sur le plateau. Membre du duo Brigitte, la jeune femme s’est confiée sur une expérience d’agression sexuelle survenue lors de son passage à la maternelle. Non Stop People vous en dit plus.

Ce vendredi 24 novembre, Quotidien a décidé de consacrer un numéro spécial concernant le harcèlement. En pleine affaire Harvey Weinstein, le sujet est devenu un enjeu central depuis de nombreuses semaines en France. Avec le hastag #Balancetonporc, les femmes se sont emparées de l’espace public pour dénoncer les violences subies au travail, dans leur cercle familial ou même dans la rue. Sur le plateau de Yann Barthès, la Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, était l’invitée fil rouge de cette émission.

"Il m’a fait subir des attouchements devant d’autres garçons à toutes les récréations"

Femmes violentées, étudiantes ou journalistes, plusieurs personnes sont venues conter leur histoire. Si certains récits, comme celui de Nadia Daam journaliste d’Europe 1 menacée de mort après une chronique, sont édifiants, celui de la chanteuse Aurélie Saada est glaçant. Alors que son groupe Brigitte est venu interpréter son dernier titre "Paladium" en compagnie de cinquante autres femmes sur la scène du talk-show, cette mère de famille a évoqué un souvenir traumatisant de son enfance. "J’ai subi du harcèlement sexuel par un autre enfant. Alors on en parle très peu du harcèlement chez les petits par d’autres petits. J’ai un petit garçon qui m’a obligé à porter des robes sinon il me cassait la gueule. Et il m’a fait subir des attouchements devant d’autres garçons à toutes les récréations. Je me cachais, j’ai fui l’école maternelle le plus que je pouvais. J’étais incapable d’en parler à mes parents parce que la honte c’est terrible et le sentiment que les adultes ne nous comprennent pas", raconte Aurélie Saada dans un silence terrible. "J’ai hésité à témoigner […] C’est ce qui se passe maintenant qui m’a poussé à parler", explique la jeune femme, poussée par la libération de la parole.

Par Emilie Roze

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 16 déc Non Stop People @NonStopPeople
    André a remporté la grande finale de @KohLantaTF1 face à Tiffany ! 💪👏 https://t.co/427I2ZnqPM https://t.co/rRYdi5peU0
    Détails
  • 16 déc Non Stop People @NonStopPeople
    @MFrance2018 - Miss Île-de-France @LisonDiMartino (18 ans) est candidate à l'élection de #MissFrance2018 >> Découvr… https://t.co/sAX7qJ8ITL
    Détails
  • 16 déc Non Stop People @NonStopPeople
    @MFrance2018 - Miss Rhône-Alpes @Dalidab_off Benaoudia (24 ans) est candidate à l'élection de #MissFrance2018 >> Dé… https://t.co/dwwCdAcAmY
    Détails