• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Quotidien : Deux journalistes arrêtés au Venezuela, le rôle de la France dévoilé

Quotidien : Deux journalistes arrêtés au Venezuela, le rôle de la France dévoilé
  • A-
  • A+
Partager Google+

Deux journalistes de "Quotidien" ont été arrêtés ce 29 janvier alors qu’ils couvraient la crise politique au Venezuela. Non Stop People vous en dit plus sur les révélations de RTL dévoilées ce 31 janvier, sur les négociations en cours.

[MAJ le 31 janvier à 14h30] Selon France Info, les autorités françaises au Venezuela sont "en train de travailler sur place" et sont toujours mobilisées "de manière assez discrète" pour la libération des deux journalistes de "Quotidien". Le secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF) a expliqué qu'il n'avait "pas de nouvelles" des deux reporters. L'ambassade de France au Venezuela a choisi de faire preuve de discrétion, car "trop parler pourrait mettre en péril les démarches qui sont aujourd'hui effectuées", d'après l'ONG RSF.

Ce mardi 29 janvier, les journalistes Pierre Caillet et Baptiste des Monstiers, travaillant pour l'émission "Quotidien", ont été arrêtés par les autorités vénézuéliennes. L’annonce de l’arrestation a été divulguée sur le compte Twitter de "Quotidien", ce 30 janvier. Nos deux confrères s’étaient rendus à Caracas afin de couvrir la crise politique sur place. L’arrestation de Pierre Caillet et de Baptiste des Monstiers a eu lieu près du palais présidentiel de Miraflores. "Deux journalistes français et leur producteur dans le pays, Rolando Rodriguez, sont détenus au palais de Miraflores depuis la mi-journée", alors qu’ils couvraient un rassemblement de soutien au président Nicolas Maduro, a annoncé le Syndicat National des Travailleurs de la Presse (SNTP). "Depuis, le contact a été perdu avec eux", a ajouté le principal syndicat de journalistes au Venezuela. Selon les informations obtenues par RTL et dévoilées ce 31 janvier matin, "l’ambassade de France a pris en charge le dossier".

Des négociations en cours

L’ambassade française aurait donc d’ores et déjà entrepris des négociations avec les autorités vénézuéliennes pour tenter de libérer au plus vite les reporters de l’émission de Yann Barthès. "Dès qu’il sera possible d’en dire plus, comptez sur nous, on le fera", a assuré le présentateur télé de son côté, au début de l’émission, diffusée ce mercredi 30 janvier. Les arrestations de journalistes ne sont malheureusement pas rares au Venezuela puisque deux autres de nos confrères, d’origine chilienne, ont également été arrêtés ce 29 janvier près du palais présidentiel. Rodrigo Pérez et Gonzalo Barahona sont rattachés à la chaîne de télévision chilienne TVN. Le 30 janvier, Sebastien Piñera, le président chilien, a exigé la "libération immédiate" des deux reporters. "C'est ce que font les dictatures : piétiner la liberté de la presse, bâillonner la liberté avec la violence. Je remercie seulement que nos compatriotes chiliens rentrent sains et saufs", a ajouté le ministre chilien des Affaires étrangères Roberto Ampuero, sur Twitter.

 

Par Nina Siahpoush-Royoux

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 23 aoû Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @narcicismo: Kylie has always been obsessed with Kim’s fragrances and now they have their own collaboration that drops tomorrow wow! ht…
    Détails
  • 23 aoû Paris Hilton @ParisHilton
    On set of my first photoshoot when I was 14 rocking my first push up bra. ❤️👸🏼📸 #TeenParis #TBT https://t.co/Dm3yL0YhFR
    Détails
  • 23 aoû Britney Spears @britneyspears
    The flowers outside my bookstore 🌸 https://t.co/MXKwFXndjc
    Détails