• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Quotidien : la décision radicale de Jean-Luc Mélenchon contre les journalistes de l'émission

Quotidien : la décision radicale de Jean-Luc Mélenchon contre les journalistes de l'émission
  • A-
  • A+
Partager Google+

Alors que son procès dans l'affaire de la perquisition au siège de "La France insoumise" a été renvoyé au 9 décembre prochain, Jean-Luc Mélenchon règle ses comptes. Dimanche 22 septembre, l'homme politique a fait savoir sur son blog qu'il n'accordera plus d'accréditation à l'émission "Quotidien" pour ses réunions ou déplacements. Non Stop People vous en dit plus.

Le 19 septembre dernier, Jean-Luc Mélenchon et cinq de ses proches se sont retrouvés face à la justice. Ces derniers ont été jugés par le tribunal correctionnel de Bobigny pour "acte d'intimidation envers un magistrat et un dépositaire de l'autorité publique, rébellion, rébellion en réunion et provocation directe à la rébellion". Un procès qui fait suite aux incidents survenus le 18 octobre 2018 lors de la perquisition au siège de "La France insoumise". Au lendemain de cette première journée d'audience, le parquet a requis trois mois de prison avec sursis contre l'homme politique et 8 000 euros d'amende. Contre les cinq autres prévenus, des amendes allant de 2 000 à 10 000 euros ont été requises.

À sa sortie du tribunal, Jean-Luc Mélenchon s'était exprimé face aux médias. "Si nous avions vraiment fait ce dont nous sommes accusés, il faudrait réclamer notre inéligibilité. Mais on nous demande de l'argent. Me garder, ce serait aller trop loin. Du coup, on me fait de la prison avec sursis. Ce qui veut dire que, quiconque m'accuserait et me ferait condamner m'enverrait automatiquement en prison", lançait-il.

Jean-Luc Mélenchon remonté contre "Quotidien"

En attendant la suite de son procès renvoyé au 9 décembre prochain, Jean-Luc Mélenchon s'en est encore pris à l'émission "Quotidien" dans une note postée le dimanche 22 septembre sur son blog. Il y interdit aux journalistes de Yann Barthès de couvrir ses meetings, réunions ou déplacements. "Je ne veux plus que cette émission soit accréditée à mes réunions ni à aucun de mes déplacements. Que la police assume sa surveillance avec ses propres moyens ! Attention, le parti médiatique est une composante clé du processus de la guerre judiciaire : il intervient en amont pour déclencher les enquêtes, faire les signalements, harceler l'opinion et les harcèlements et en fin de parcours pour la propagande de mise à mort", a-t-il écrit.

Si Jean-Luc Mélenchon est aussi remonté contre l'émission "Quotidien", c'est parce qu'il lui reproche d'avoir filmé et diffusé les images des perquisitions qui sont à l'origine de son procès. Alexis Corbière - porte-parole de La France insoumise et député de Seine-Saint Denis - avait lui aussi fustigé le programme de Yann Barthès lors d'une interview à LCI.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 27 fév Non Stop People @NonStopPeople
    Baptiste Giabiconi et Karl Lagerfeld : que pensaient ses parents de leur relation ? https://t.co/Q0Hky9BB9V https://t.co/0ws3OlscIp
    Détails
  • 27 fév Paris Hilton @ParisHilton
    RT @PHFragrances: ELECTRIFY your night #electrifyph #ph25fragrancrs https://t.co/0lH7LXyvsz
    Détails
  • 27 fév Selena Gomez @selenagomez
    Happy birthday!! 😘💖🦋 https://t.co/e17BKukI7X
    Détails