• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Rassemblement pour Adama Traoré : Hapsatou Sy accuse la police pour les débordements

Rassemblement pour Adama Traoré : Hapsatou Sy accuse la police pour les débordements
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce mardi 2 juin, de nombreux français ont tenu à manifester dans les rues de Paris quatre ans après la mort d’Adama Traoré lors de son interpellation. Et alors que Christophe Castaner a dénoncé sur la Toile les violences qui ont éclaté, Hapsatou Sy, présente sur les lieux, a démenti les informations du ministre de l’Intérieur. Non Stop People vous en dit plus.

La mort de George Floyd aux Etats-Unis semble avoir rouvert des plaies en France. Plus d’une semaine après la mort de cet homme noir de 46 ans lors d’une interpellation, près de 20 000 personnes ont tenu à dénoncer les violences policières à Paris. Malgré l’interdiction à cause de la crise sanitaire, des milliers de personnes se sont rassemblées à la demande des proches d’Adama Traoré, décédé en 2016 lors de son arrestation. Mais alors que la manifestation se déroulait dans le calme, des violences ont rapidement eu lieu entre les manifestants et les forces de police, et des jets de projectiles et des tirs de gaz lacrymogènes ont éclaté. Dix-huit personnes ont finalement été interpellées selon la préfecture de police, mais les motifs de ces interpellations n’ont pas été précisés.

"La manifestation était calme"

Face à la violence de la manifestation, Christophe Castaner a vivement réagi sur Twitter : "La violence n’a pas sa place en démocratie. Rien ne justifie les débordements survenus ce soir à Paris, alors que les rassemblements de voie publique sont interdits pour protéger la santé de tous. Je félicite les forces de sécurité et secours pour leur maîtrise et leur sang-froid". Mais rapidement, Hapsatou Sy a contredit les informations du ministre de l’Intérieur. Présente à la manifestation, Hapsatou Sy a témoigné : "La manifestation était calme. J’y étais. Jusqu’à ce que les policiers sur les toits tirent des gaz lacrymo. On aurait préféré un tweet pour saluer la jeunesse pacifiste chantant la marseillaise, unis. Ce qui n’a pas sa place en démocratie c’est le déni de justice". Reste à voir si Christophe Castaner va répondre à la journaliste.

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 02 juil Paris Hilton @ParisHilton
    #BossBabes rocking #ParisHiltonMerch. ✨👑✨ Get yours today at https://t.co/avR0A5zF0v 💖 Free mask with every purchas… https://t.co/vKUReX0y3m
    Détails
  • 02 juil Non Stop People @NonStopPeople
    Kanye West : un garde du corps l'accuse de harcèlement https://t.co/t5F4jGMMpj https://t.co/prfsdnRmmU
    Détails
  • 02 juil Non Stop People @NonStopPeople
    Sheila : ses rares confidences sur la mort de son fils https://t.co/T00XJDiza7 https://t.co/xqr2lg2tUu
    Détails