• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Rémi Gaillard accusé de plagiat, il s’explique

Rémi Gaillard accusé de plagiat, il s’explique
  • A-
  • A+
Partager Google+

Après Tomer Sisley, Gad Elmaleh ou Jamel Debbouze, le compte YouTube CopyComic a épinglé Rémi Gaillard lundi 4 décembre. Accusé de plagiat, le célèbre humoriste s’est expliqué sur le site du Huffington Post. Non Stop People vous dit tout.

Depuis quelques semaines, le compte YouTube CopyComic traque les humoristes. Vidéo après vidéo, il dévoile des affaires de plagiat parfois ridiculement évidentes. Depuis son lancement, l’internaute derrière cette chaîne a déjà épinglé de très grands noms tels que Jamel Debbouze, Gad Elmaleh ou Tomer Sisley. Lundi 4 décembre, c’était au tour de Rémi Gaillard, accusé de s’être très largement inspiré de l’Américain Dom Joly pour certains de ses sketchs.

Rémi Gaillard s'explique

Face à la polémique, Rémi Gaillard a décidé de réagir ce mardi sur le Huffington Post et assure n’avoir rien à se reprocher : "J'ai effectivement fait un clin d'œil à Dom Joly, (...) mais ça s'arrête là. J'ai fait des centaines de vidéos, il est vrai que certaines idées peuvent se croiser mais Dom Joly est l'artiste qui me ressemble le plus, ou inversement" indique-t-il avant de révéler qu’il allait prochainement travailler avec celui à l’origine de son inspiration : "Il se trouve que l'on va tourner une vidéo ensemble avec celui que l'on m'accuse de plagier. Il a même proposé de venir à Montpellier".

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 22 sep P!nk @Pink
    SO freakin honored to be nominated at the 2018 @AMAs! ❤️ Here’s where you can vote: https://t.co/iOZ6z1A4KC @Pink F… https://t.co/7nhLtROqpM
    Détails
  • 21 sep Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Merci pour vos messages ! Ça me touche ❤️❤️❤️ et envoyer vos réactions avec le #BTP 🙌🙌🙌 à tout de suite 😘
    Détails
  • 21 sep Paris Hilton @ParisHilton
    RT @ParisHilton: A bop https://t.co/3LDQaAL3XU
    Détails