• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Rokhaya Diallo attaquée par Pascal Bruckner : Cyril Hanouna prend sa défense

Rokhaya Diallo attaquée par Pascal Bruckner : Cyril Hanouna prend sa défense
  • A-
  • A+
Partager Google+

Attaquée la veille par l'écrivain Pascal Bruckner, Rokhaya Diallo a été soutenue par Cyril Hanouna et ses chroniqueurs dans TPMP ce jeudi 22 octobre. Non Stop People vous en dit plus.

Face aux graves accusations de l'écrivain Pascal Bruckner dans "28 minutes", diffusé sur Arte, Rokhaya Diallo peut compter sur de nombreux soutiens. Alors que le débat revenait sur l'assassinat du professeur Samuel Paty pour avoir montré des caricatures de Charlie Hebdo en classe, Pascal Bruckner a chargé la militante : "Je pense à ce que vous avez dit sur Charlie Hebdo et qui a entraîné avec d’autres la mort des 12 de Charlie…Vous avez poussé à la haine contre Charlie Hebdo, vous avez armé le bras des tueurs". Pascal Bruckner faisait là référence à une tribune "pour la défense de la liberté d’expression, contre le soutien à Charlie Hebdo" publiée en 2011, dont elle était co-signataire. Rokhaya Diallo a partagé son état de choc dans TPMP ce jeudi 22 octobre : "Je dois vous avouer que j'étais estomaquée hier. Vraiment, je ne revenais pas de ce que j'entendais. Je vous avoue qu'après notre échange pendant la chronique suivante, j'ai eu un moment d'absence parce que je me refaisais l'histoire et je me demandais si j'avais bien entendu les accusations qui avaient été porté en ma direction. C'est bouleversant", a confié Rokhaya Diallo affectée. "Quand on voit des gens débattre à la télévision, on oublie leur aspect humain. C'est-à-dire que je suis une personne, j'ai une famille (...) Je tiens à dire que jamais aucun de mes textes ni de mes propos n'a incité à la violence de qui que ce soit", a-t-elle tenu à préciser avant d'être soutenue par les chroniqueurs de TPMP. 

Des propos "d'une violence incroyable"

"Là, c'est de l'accusation. Là, c'est du discours diffamatoire, c'est-à-dire que ça accuse nominalement Rokhaya Diallo. Je trouve que c'est trop violent et là pour le coup, le CSA doit agir et moi, si j'étais Rokhaya, honnêtement, j'attaquerais", a assuré Gilles Verdez en réaction à ces propos "d'une violence incroyable". Tandis que Rokhaya Diallo a assuré avoir "l'impression que les gens aiment aussi isoler certains propos qui sont tenus pour leur donner une diction différente", Cyril Hanouna a dénoncé "une chasse aux sorcières" : "C'est vrai qu'aujourd'hui, je trouve que beaucoup ont la mauvaise attitude en essayant de mettre les uns contre les autres". 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 02 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Miss France 2021 : Découvrez les candidates en maillot de bain (Photos) https://t.co/qoTAYHlE77 https://t.co/1tOi09dyBa
    Détails
  • 02 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Jean-Marie Bigard et Lola Marois : pourquoi la "liberté" est primordiale dans leur couple (Exclu vidéo)… https://t.co/01UztCyDno
    Détails
  • 02 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Miss France : les polémiques vont-elles trop loin ?
    Détails