TV

Roselyne Bachelot émue aux larmes face à Latifa Ibn Ziaten, "vous êtes une grande dame" (Vidéo)

Roselyne Bachelot émue aux larmes face à Latifa Ibn Ziaten, "vous êtes une grande dame" (Vidéo)
  • A-
  • A+

Roselyne Bachelot s'est, ce jeudi 18 juin, chargée de la chronique "Message perso à..." dans le Grand 8. Et pour cause, l'invitée du jour était Latifa Ibn Ziaten, mère de la première victime de Mohamed Merah en mars 2012. Emue aux larmes, l'ancienne ministre désormais chroniqueuse n'a pu retenir son admiration et son émotion face à cette femme pleine de courage.

Chaque jour, toute l’équipe du Grand 8 accueille sur son plateau une personnalité qui fait l’actualité. Ce jeudi 18 juin, c’est Latifa Ibn Ziaten qui était invitée dans l’émission de Laurence Ferrari et toute sa team. Latifa Ibn Ziaten est la mère de la première victime de Mohamed Merah, Imad Ibn Ziaten, décédé en mars 2012. Depuis, Latifa Ibn Ziaten se bat pour créer le dialogue entre la jeunesse et la République.

Latifa Ibn Ziaten est aujourd’hui à la tête de l’association « Imad Ibn Ziaten Pour la jeunesse et la paix ». Elle essaye de faire en sorte que la jeunesse française se sente à l’aise. Sur le plateau du Grand 8, dans la fameuse chronique « Message perso à… », Roselyne Bachelot qui a tenu à rendre hommage et surtout souligner le courage et la détermination de Latifa Ibn Ziaten. L’ancienne ministre débute son message par « Latifa Ibn Ziaten, il y a quelques semaines, un coup de téléphone de l’Ambassade des Etats-Unis, vous invite à rencontrer John Kerry, le secrétaire d’Etat américain. (…) Et que répondez-vous tranquillement ? Vous déclinez cette offre. Car vous avez plus important à faire. Aller au Maroc, sur la tombe de votre fils Imad, tombé sous les balles de Mohamed Merah ».

Roselyne Bachelot émue aux larmes

Roselyne Bachelot continue son « message perso » en soulignant toute l’intégrité et la loyauté de Latifa Ibn Ziaten envers ses engagements. Car si cette femme au grand cœur a refusé l’invitation de John Kerry, c’est parce qu’elle était également engagée envers ceux qui l’accompagnent chaque jour. « Latifa, là où d'autres se seraient précipités pour une photo prestigieuse, vous avez passé votre chemin. [...] Vous vous êtes fixée une mission, vous appelez les jeunes de notre pays à la tolérance et à la paix ».

C’est alors, qu’émue aux larmes, Roselyne Bachelot continue son hommage tant bien que mal. « Malgré les risques encourus, car vous êtes l’objet de menaces répétées, vous parcourez des milliers de kilomètres (…) pour dire à nos enfants, ceux issus de l'immigration, qu'ils soient fiers d'appartenir à la République et de transmettre ces valeurs universelles. Vous voulez aussi que ce message soit celui du dialogue. Pour cela, vous emmenez des jeunes catholiques, musulmans, athées en Israël et en Palestine pour que chacun comprenne l’autre, car c’est l’ignorance qui nourrit la haine ».

Roselyne Bachelot a conclu son message par « Madame ibn Ziaten, vous êtes une grande dame ! ». Ce qu’elle a oublié de préciser, c’est qu’elle a aidé Latifa Ibn Ziaten a constitué l’association pour laquelle se bat la mère d’Imad Ibn Ziaten.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 09 déc Non Stop People @NonStopPeople

    #SharonStone "ne veut pas coucher avec n'importe qui" ! https://t.co/cCdNSS8PwC https://t.co/OdZr6dA4l7

    Détails
  • 09 déc xoxo, Joanne @ladygaga

    You guys are pretty awesome ⚡️ “Little Monsters are the most talented fanbase! 💕🎨” by @Gagas_Illusion https://t.co/SXS6FgNrfL

    Détails
  • 09 déc Alizée @mellealizee

    Hello 💕 je vous donne rdv toute à l'heure à partir de 15h30 à l'Espace Anjou à Angers pour une séance de dédicace !… https://t.co/vaEDrWJqiC

    Détails