• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Scandale Miss France 2015 - Julie Campolo : "Une énorme faute" (exclu)

Scandale Miss France 2015 - Julie Campolo : "Une énorme faute" (exclu)
Twitter / Miss France
  • A-
  • A+
Partager Google+

Destituée à la dernière minute pour s’être présentée cinq fois à l’élection régionale, Julie Campolo, désormais ex-Miss Champagne Ardenne, ne digère pas. La jeune femme, étudiante en communication, rêvait de représenter sa région le 6 décembre prochain, lors de l’élection Miss France 2015 à Orléans. Retrouvez sa réaction en exclusivité pour Non Stop People

Destituée de son titre de Miss Champagne Ardenne 2014, Julie Campolo est en colère. Car la jeune femme a été victime d’une erreur de sa déléguée régionale, qui a accepté qu’elle participe une cinquième fois au concours régional. Or, le règlement n’autorise que trois participations : « J'ai demandé en septembre à ma déléguée s'il était encore possible de me présenter. Ma déléguée a déclarée, visiblement elle seule, que les compteurs étaient remis à 0 en 2012. Elle m'a dit clairement : je n'y vois pas de problème, par contre je demande quand même l'autorisation à Sylvie Tellier en personne afin que, si tu es élue, on n'ait pas de souci. Cette année, l'élection était à Saint-Dizier, ma ville d'origine. Pour une fois que l'élection avait lieu chez moi, je me suis dit que ce serait bien si je pouvais concourir à domicile. En plus, cela devait être ma dernière année. »

« Elle sait pertinemment qu'elle est en tort »

Tout se passait pour le mieux pour Julie Campolo, mais vendredi dernier, un appel bien matinal allait réduire à néant ses espoirs de devenir Miss France 2015 : « Le vendredi, ma déléguée m'a appelée pour me dire : tu es destituée pour tes cinq présentations. Elle m'a contactée à 7h30 du matin, l'appel a duré à peine une minute. Elle m'a juste dit : c'est ta Dauphine qui te remplace, je te rappelle. Et depuis, je n'ai pas eu de nouvelles. (…) Je suis surprise et je suis blessée, parce que ça fait trois ans qu'on me dit que je suis dans mes droits. Au final à 48 heures de partir, tout est comptabilisé. C'est qu'il y a un problème quelque part. » Julie Campolo attend toujours – sans y croire vraiment – des explications de sa déléguée régionale : « Je ne m'attends pas à en avoir dans le sens où elle sait pertinemment qu'elle est en tort et qu'elle a fait une énorme faute. La faute ne date pas d'aujourd'hui, parce que même l'année dernière, dans ce cas-là, j'étais hors concours. J'aimerais bien qu'elle me donne des explications, clairement, je vais rester toute ma vie avec une question c'est : Pourquoi elle m'a dit qu'on était en règle alors que ce n'était pas le cas ? »

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 07 mar Non Stop People @NonStopPeople
    Laurent Ruquier : séparé de Benoît Petitjean, il fait d'étranges confidences ! https://t.co/304gyqWdZN https://t.co/FwpZRKVDIt
    Détails
  • 07 mar Non Stop People @NonStopPeople
    Patrick Poivre d'Arvor accusé de viol : Anne-Sophie Lapix sort du silence https://t.co/aDguNHMpIT https://t.co/kkXGJffOxr
    Détails
  • 07 mar sophia aram @SophiaAram
    J'ajoute que si la traduction d'Amanda Gorman devient une affaire de nuancier sur la couleur du traducteur, c'est q… https://t.co/m6ra0GAD7J
    Détails