• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Scandale Soizic Corne : ONPC sanctionnée par le CSA !

Scandale Soizic Corne : ONPC sanctionnée par le CSA !
@Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Après avoir plaisanté le mois dernier sur le décès supposé de Soizic Corne dans "On n'est pas couché", Laurent Ruquier présentait ses excuses sur France 2 la semaine suivante. Une initiative qui n'aura pas été suffisante puisque le CSA a décidé de sanctionner l'émission pour avoir diffusé la séquence.

Alors qu'on pensait que l'affaire était close depuis les excuses de Laurent Ruquier dans On n'est pas couché sur France 2, la bourde sur Soizic Corne connaît un énième rebondissement. En effet, le CSA (Conseil Supérieur de l'Audiovisuel) a décidé de réagir et de sanctionner l'émission, estimant que l'équipe avait été trop loin en diffusant la séquence qui évoquait l'éventuelle mort de Soizic Corne.

Mea-culpa de Laurent Ruquier

La boulette avait provoqué l'hilarité sur le plateau et heurté les proches de la journaliste et les téléspectateurs.

La semaine suivante, Laurent Ruquier faisait son mea-culpa, confiant regretter "ses fous rires imbéciles et idiots (...) Il ne s'agissait évidemment pas d'une attaque personnelle (...) Cela aurait pu concerner n'importe qui d'autre et, en aucun cas, nous ne voulions blesser ni elle ou sa famille (...) Certains se sont emparés de cette séquence pour attaquer l'émission et ont même parfois rediffusé les images à plusieurs reprises alors qu'ils nous reprochaient de ne pas les avoir coupées", confiait-il.

Des excuses jugées "tardives" par le CSA et "présentées sur un ton décalé et distancié qui n'étaient pas susceptibles de modifier son appréciation", peut-on lire dans le communiqué.

Une bourde qui n'a pas fait rire le CSA

Le CSA a également pointé du doigt la "discussion tendant à établir si cette animatrice était ou non décédée, dans un climat d'hilarité générale (...) Il aurait été en outre expressément indiqué que, bien que l’émission ait été enregistrée, la séquence en cause ne serait pas coupée au montage, malgré la demande formulée en ce sens par l’invité de l’émission. Le fait que cette séquence ait effectivement été conservée et diffusée caractérise une absence de maîtrise à l’antenne", a poursuivi le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel.

Par Clara P

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 17 déc Kev Adams @kevadamsss
    RT @C8TV: "Je vis un moment hallucinant !" - Le documentaire inédit, @kevadamsss​ intime : le fan devenu phénomène, c'est mardi soir à 21h…
    Détails
  • 17 déc Kev Adams @kevadamsss
    @nikosaliagas @PalaisdesGlaces Merci 🙌
    Détails
  • 17 déc Kev Adams @kevadamsss
    RT @nikosaliagas: #replay #EnBaladeAvec avec @kevadamsss 26 ans, et déjà dix années de lien avec le public, https://t.co/3Sq0N97LT7 #inte…
    Détails