• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Sept à Huit - Dany Boon : Ses touchantes confidences sur ses années de misère (vidéo)

Sept à Huit - Dany Boon : Ses touchantes confidences sur ses années de misère (vidéo)
  • A-
  • A+

S’il est aujourd’hui l’un des acteurs français les mieux payés, Dany Boon a aussi connu des années de galère. Interrogé dimanche par le magazine Sept à Huit sur TF1, le comédien s’est confié sur ses débuts difficiles, quand il faisait la manche dans la rue. Non Stop People vous en dit plus.

En février dernier, Le Parisien dévoilait comme chaque année le classement des acteurs français les mieux payés par film. En 2015, c’est Omar Sy qui s’est placé en haut de l’affiche avec un salaire d’1,8 million d’euros pour le film Chocolat. Et juste derrière lui apparaissait le nom de Dany Boon avec 1,5 million d’euros touchés pour Radin, dont la sortie en salles est prévue pour le 28 septembre prochain. Un film forcément très particulier pour le réalisateur de Bienvenue chez les Ch’tis, lui qui a connu la misère au début de sa carrière : "Je faisais du spectacle de rue. Du mime, le clown et de la guitare. C’était réellement compliqué aussi parce que je n’avais pas un radis. J’étais pire que pauvre. C’est-à-dire que j’étais endetté. Et donc interdit bancaire. Je devais de l’argent à tout le monde. […] La plupart du temps, je ne mangeais pas à ma faim" révélait-il d’ailleurs à Télé Star en 2014.

"Quand on a été pauvre longtemps, on le reste"

En pleine promotion pour Radis, Dany Boon a accordé une longue interview à Sept à Huit, qui sera diffusée dimanche sur TF1. Ce samedi, la chaîne a dévoilé un premier extrait de cet entretien sur son site Internet. Extrait au cours duquel le comédien revient sur ces années de misère : "Quand on a été pauvre longtemps, on le reste. Quand je donne une carte pour payer j’ai toujours l’angoisse qu’elle ne passe pas" confie-t-il, "J’ai connu ces périodes où j’invitais des gens et on me disait ‘refusé’. Je faisais du mime dans la rue pour gagner ma vie. Les gens me donnaient des petites pièces et quand j’allais à la boulangerie je payais avec plein de petites pièces. Et je prenais ma demi-baguette ou ma baguette et la boulangère soupirait. Et un jour il manquait 10 centimes, je savais que je n’avais pas. Et elle m’a dit ‘ah ça va, aller, dégagez’,  et elle me jette la baguette".

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 28 juil Non Stop People @NonStopPeople
    #DavidBeckham et #VictoriaBeckham seraient sur le point de divorcer ! https://t.co/5NfC9tT24T https://t.co/w4ygV4xR0T
    Détails
  • 28 juil Non Stop People @NonStopPeople
    #KendjiGirac de nouveau célibataire, il aurait rompu avec sa petite-amie ! https://t.co/9I9NAnOvQU https://t.co/ycm0kpNHX5
    Détails
  • 28 juil Non Stop People @NonStopPeople
    #JohnnyHallyday hospitalisé ? Laeticia Hallyday fait taire les rumeurs ! https://t.co/j6xvrhKipY https://t.co/rsHZa3vVJf
    Détails