• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

SLT - Dita Von Teese : Complexée pendant son enfance, elle raconte

SLT - Dita Von Teese : Complexée pendant son enfance, elle raconte
(c) Best Image
  • A-
  • A+
Partager Google+

Dita Von Teese était l’invitée exceptionnelle de Thierry Ardisson ce samedi 19 mars. A l’occasion de son grand retour au Crazy Horse, elle revient sur son enfance et sa passion pour l’effeuillage et la lingerie qui est apparue petite. Non Stop People vous en dit plus.

La nouvelle avait affolé la toile il y a quelques mois, Dita Von Teese fait son grand retour au Crazy Horse pour les 60 ans du cabaret parisien du 15 au 30 mars. Dans les colonnes du Parisien, l’une des effeuilleuses les plus populaires annonçait vouloir créer un véritable projet. "Contrairement à mes deux venues précédentes, je vais créer plusieurs numéros spéciaux, dont un avec un chanteur et compositeur français dont je ne peux pas encore révéler le nom. Certains tableaux seront dans mon style burlesque, ce qui ne s'est encore jamais vraiment fait ici, d'autres seront plus dans la touche du Crazy, et je serai aussi intégrée dans le show avec les danseuses". Depuis l’annonce de cette nouvelle, Dita Von Teese ne cesse de multiplier les clichés d’elle sexy et en lingerie sur les réseaux sociaux.

"J’étais le vilain petit canard"

Dita Von Teese attire tous les regards par sa beauté et son assurance. L’ancienne compagne de Marilyn Manson assume son image superficielle et n’a pas hésité à déclarer dans Prestige Hong Kong, "la beauté naturelle ne l’intéressait pas". Avant d’ajouter : "J’ai commencé à faire cela car en regardant le numéro spécial maillots de bain de Sports Illustrated, je n’ai réussi à m’identifier à aucune femme et je pense que c’est le cas de beaucoup. Elles sont mouillées, elles ont à peine du maquillage, elles sont juste des Amazones. Je ne m’identifierai jamais à ça." Invitée dans l’émission de Thierry Ardisson, Salut les terriens, elle revient sur son enfance. Passionnée par la lingerie, elle s’amusait à porter les sous-vêtements de sa mère et regardait en cachette les magazines Playboy de son père. C’est dans ces pages que Dita Von Teese découvre pour la première fois le Crazy Horse. A l’époque, la jeune femme n’appréciait pas son corps et elle explique ainsi à Thierry Ardisson. "J’étais le vilain petit canard, j’étais blonde et un peu insipide, vraiment très différente d’aujourd’hui, j’étais vraiment très timide". 

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 25 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Harvey Weinstein accusé de viol et de harcèlement sexuel : il va se rendre à la police https://t.co/YtyXerHJC4 https://t.co/iHaZHQMVpZ
    Détails
  • 25 mai Non Stop People @NonStopPeople
    #repost Harvey Weinstein : Brad Pitt a menacé de le tuer, Gwyneth Paltrow raconte https://t.co/YPBIhEp6R5 https://t.co/J8jKhDQm3j
    Détails
  • 25 mai Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Merci pour cette semaine de grand succès pour @TPMP! Les eQuipes bossent dures et vous Les récompensez tous les matins. Good news today😉❤️
    Détails