• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Stéphane Bern : "Comment ça va bien" déprogrammée, il lève le voile sur son avenir à France 2

Stéphane Bern : "Comment ça va bien" déprogrammée, il lève le voile sur son avenir à France 2
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Alors que Stéphane Bern était, selon des rumeurs, en passe de se faire virer de France 2, il s’est exprimé ce mardi 1er mars sur les ondes d’Europe 1. Ainsi, l’animateur a confirmé l’arrêt de son émission Comment ça va bien et évoqué son avenir à la télévision. Non Stop People vous en dit plus.

Après 28 ans aux commandes de Questions pour un champion, Julien Lepers avait finalement été viré par France 3. Depuis, les spéculations quant à d’autres possibles évictions vont bon train. Ainsi, Michel Drucker s’était, sur le plateau du Buzz TV, exprimé sur le sujet : "Le jeunisme et le racisme de l’âge, je l’ai déjà vu passer... J’espère simplement que les dirigeants de France Télévisions garderont un ou deux anciens. Mais je sens qu’il faut faire jeune... Je ne me fais aucune illusion !". Dans la foulée, la place de David Pujadas au JT de France 2 était remise en cause. Ainsi, selon des rumeurs, le présentateur du 20 Heures allait être évincé puis remplacé par Laurent Delahousse. Une information erronée que Michel Field, directeur de l’information, et David Pujadas lui-même avaient démenti. Plus récemment, Stéphane Bern s’était lui aussi retrouvé au milieu de la polémique.

"On n’a jamais une certitude de rien"

Alors que des rumeurs annonçaient l’arrêt de son émission Comment ça va bien sur France 2, il a été invité ce mardi 1er mars à réagir sur les ondes d’Europe 1. "A priori, oui, elle devrait s’arrêter (l'émission, ndlr)", a-t-il alors lancé avant de poursuivre : "C’est un secret de polichinelle". Seulement, pas question pour Stéphane Bern -qui réagissait à l’éviction de Julien Lepers- de tirer sa révérence, comme il l’a expliqué face à Jean-Marc Morandini : "C’est pas pour autant que je vais être viré. J’ai d’autres projets. On est en train de train de travailler sereinement avec la chaîne pour proposer d’autres choses". "La chaîne a ouvert un grand chantier sur les après-midis. Ils ont demandé à un certain nombre de producteur de travailler. La plupart ont mis mon nom en tête pour que je sois encore présent l’après-midi", a ajouté celui qui taclait violemment Jacques Chirac, émettant toutefois quelques doutes : "On n’a jamais une certitude de rien. On parle d’une flexibilité de l’emploi de nos métiers. Je ne suis propriétaire d’aucune case". Et de conclure : "Pour incarner les après-midis, c’est vrai que j’ai fait un bout de chemin avec les téléspectateurs et beaucoup de gens veulent que je reste. Moi, j’ai très envie de rester l’après-midi. Si le projet qui est retenu me plait, très volontiers je continue".

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Depuis la Turquie où elle était en concert, Carla Bruni a rendu un bel hommage à la mère de Nicolas Sarkozy, décédé… https://t.co/01uKflNVhf
    Détails
  • 14 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Victime d'un car-jacking en plein Paris mercredi soir, Laury Thilleman ne s'est pas laissée faire !… https://t.co/wulYeFrclm
    Détails
  • 14 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Johnny Hallyday : Pourquoi ses filles Jade et Joy n'ont-elles pas assisté à son enterrement à Saint-Barth ?… https://t.co/ftFbrI6WkX
    Détails