• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Stéphane Bern : comment il s'est endetté jusqu'à la fin de ses jours

Stéphane Bern : comment il s'est endetté jusqu'à la fin de ses jours
  • A-
  • A+
Partager Google+

En 2018, Stéphane Bern s'engageait pour la sauvegarde du patrimoine en lançant avec le ministre de la Culture "le Loto du patrimoine". Alors que le coup d'envoi d'une seconde édition a été donné en mars dernier, l'animateur avait déjà agi pour la restauration d'un monument pour laquelle il n'a pas hésité à s'endetter. Non Stop People vous en dit plus.

Le 10 mars dernier, Stéphane Bern lançait avec le ministre de la Culture Franck Riester la seconde édition du "Loto du patrimoine" dans l'Aisne. "L'an passé, l'opération avait rapporté 22 millions d'euros pour la restauration de 269 monuments en péril", précisaient nos confrères du site leparisien.fr. Dans une vidéo dévoilée peu avant le coup d'envoi de la première édition, Stéphane Bern expliquait le but de cette initiative.

"La mission patrimoine qui m'a été confiée par le président de la République vise avant tout à identifier les joyaux qui sont en périls et qui ont besoin d'urgence d'être sauvegardés (...) Nous avons pu recenser quelque 2 000 dossiers. Nous allons pouvoir ensemble les sauver (...) Le patrimoine, ce n'est pas le patrimoine de l'État, c'est notre patrimoine. Il nous appartient à tous (...) C'est aussi un joyau essentiel que nous devons transmettre aux générations suivantes", confiait-il. Ainsi, "les particuliers peuvent agir en soutenant la Mission Stéphane Bern grâce (...) à l'achat d'un jeu de grattage ou en faisant un don pour un projet précis", précisait le site ideal-investisseur.fr.

Une somme colossale déboursée

Avant cette mission, Stéphane Bern s'était déjà engagé pour la sauvegarde du patrimoine. En effet, l'animateur de l'émission "Le Village préféré des Français" a cassé sa tirelire pour acheter le collège royal et militaire de Thiron-Gardais en Eure-et-Loir. Dans un entretien qu'il avait accordé à Challenges, ce féru d'histoire révélait la somme qu'il avait dû débourser pour rénover ce lieu, à savoir entre 2 et 3 millions d'euros. "D'abord propriété du département, il a auparavant fallu 350 000 euros pour l'acquérir", précisait le site du huffingtonpost.fr. "Le Conseil Départemental voulait s'en défaire (...) mais il a fallu passer devant un jury, car il y avait trois candidats au rachat", confiait-il. Et de poursuivre : "Je me suis endetté pour le reste de mes jours, mais cela m'enchante, c'est l'oeuvre de ma vie ! Je n'ai aucun goût pour le luxe, je mène une vie simple et si je n'avais plus aucun succès à la télévision, je pourrais encore compter sur mes livres qui se vendent assez bien".

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 17 juil Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @MUNCHKiN_XO: Universal Mood https://t.co/gVwfUXjql9
    Détails
  • 17 juil BEYONCÉ @Beyonce
    Watch #SPIRIT now #TheLionKing https://t.co/RYtZbQYCvn
    Détails
  • 17 juil Paris Hilton @ParisHilton
    💫 I can make it nice or naughty Be the devil and angel, too Got a heart and soul and body Let's see what this love… https://t.co/3W1XoeWlWq
    Détails