• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Stéphane Guillon assagi ? "Désormais, j’évite la petite phrase qui va faire le buzz"

Stéphane Guillon assagi ? "Désormais, j’évite la petite phrase qui va faire le buzz"
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Stéphane Guillon serait-il sensible aux critiques qui lui ont été adressées dernièrement sur la toile ? C’est bien possible car il vient récemment d’annoncer un grand changement. Désormais, il réfléchira avant de sortir ses « blagues trash ». Mais ne vous attendez pas non plus à retrouver un Stéphane Guillon dénué de tout humour noir !

Stéphane Guillon fait partie de l’un des personnages du PAF les plus controversés. Et pour cause, celui qui manie l’humour noir comme personne ne fait pas toujours l’unanimité. La dernière en date ? Son tweet où il plaisantait allégrement sur les deux drames survenus en début d’année, le crash de l’airbus A320 de Germanwings et celui de l’hélicoptère sur le tournage de l’émission Dropped en Argentine. "On me dit que l’airbus de la compagnie GermanWings avait été affrétée par TF1 pour la saison 2 de Dropped. C’est une connerie ?" avait-il tweeté. La communauté internet s’était tellement déchainée sur l’ancien chroniqueur de France Inter que le principal intéressé a fini par lui aussi s’agacer : "Ces tartuffes qui pleurent Charlie Hebdo et hurlent avec la meute au moindre trait d’humour noir. L’esprit Hara-Kiri est bien mort" s’était-il exclamé.

"Ce sont les gens les moins concernés par mes blagues qui s’insurgent"

Cette récente polémique fait écho à une ancienne affaire qui lui avait valu de nombreuses critiques. L’humoriste de 51 ans raconte l’anecdote dans les colonnes du Parisien Magazine : "Ce sont les gens les moins concernés par mes blagues qui s’insurgent. […] J’ai joué un sketch sur le cancer. Les malades qui m’ont vu après le spectacle étaient très heureux que j’ose en rire. Les seules personnes qui m’ont critiqué étaient en parfaite santé. Paradoxal non ?" déclare-il avant de poursuivre "Certains ont besoin de se draper en justicier, c’est déplorable".

Même lorsque Stéphane Guillon tente le mea-culpa, il crée la polémique. Une rengaine dont il finit par se lasser ? C’est ce que certaines déclarations accordées au magazine pourraient laisser entendre : "Désormais, j’évite la petite phrase qui va faire le buzz". Il se souvient alors d’une de ses fameuses répliques assassines adressée à Nicolas Sarkozy qui avait fini par se retourner contre lui. C’était à l’époque où il officiait en tant que chroniqueur chez France Inter : "Le papier était intéressant […] mais ce que les gens ont retenu, c’est mon expression ‘il a une tête de fouine’. En étant reprise partout, cette phrase a vampirisé tout le sens de mon papier" a lâché Stéphane Guillon.

Sa récente brouille avec Dieudonné devrait donc se finir plus calmement que prévu à en croire les nouvelle résolutions de l’humoriste.

Par Eva

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 18 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Si seul l'avis du jury comptait, Maëva Coucke ne serait pas Miss France 2018 ! https://t.co/xliabBEswA https://t.co/lvBgCSdxhU
    Détails
  • 18 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Camille Cerf, Lââm... découvrez le casting de la spéciale célébrités de #TheIsland https://t.co/HhWtdhP0US https://t.co/t1N5JEYYn3
    Détails
  • 18 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Les tendres confidences de #Louane sur #JohnnyHallyday dans Vivement dimanche https://t.co/rquZLX5UxH https://t.co/4rs0oCPNPe
    Détails