• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Télématin : Caroline Roux évoque des "moments très douloureux"

Télématin : Caroline Roux évoque des "moments très douloureux"
  • A-
  • A+
Partager Google+

Invitée sur France Inter, Caroline Roux est revenue sur la période "assez rude" qu'ont connu ses camarades de "Télématin", sur France 2. Non Stop People vous en dit plus sur ses déclarations.

Ce mardi 18 février, Caroline Roux - qui présente "Les 4 Vérités" au sein de "Télématin", était au micro de "L'instant M" sur France Inter. Venue présenter le documentaire sur la guerre commerciale mondiale intentée par la Chine, diffusé ce même jour sur France 5, la journaliste a été interrogée sur l'ambiance au sein de la matinale de France 2.  Après plusieurs départs au cours de ces derniers mois, les économies budgétaires, mais aussi la remise en cause du présentateur Laurent Bignolas ou encore des courriers de la direction jugés brutaux, la journaliste raconte : "Ça a été dur, je ne vais pas vous raconter d'histoires... Il y a eu des moments très douloureux pour des gens qui étaient là depuis des années...", s'est-elle souvenue. "Certains sont arrivés tout de noir vêtus pour protester contre ces évictions de chroniqueurs...".

Une période "assez rude" 

La journaliste de "C dans l'air" reconnait qu'il y eu une période "assez rude" pour ses camarades : "Laurent Bignolas dans une interview a dit que ceux qui sont encore là sont très motivés et on espère que le plus dur est passé". Ainsi, certains journalistes ont décidé d'attaquer France Télévisions en justice faisant part de "brimades", de "harcèlement" ou encore de mauvaises conditions de travail. Elle a toutefois conclu en donnant des nouvelles rassurantes avec le sourire : "C'est une belle émission et quand je suis rentrée de vacances, j'ai lancé un 'Ça va ?' et on m'a répondu avec un sourire un 'Ça va !' J'ai envie d'y croire".       

Au début du mois, Laurent Bignolas confiait dans les colonnes du "Parisien" : "Il y a eu un choc quand je suis arrivé. On m’a dit : bienvenue dans la famille avec réticence et gentillesse". Il continuait en expliquant qu'il était visé par une "une campagne de dénigrement". "C'était injuste de me retrouver entre, d'un côté, l'entreprise que je défends et, de l'autre, des gens malheureux".

Par C.F.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 06 aoû KATY PERRY @katyperry
    I’d like to see em walk a day in my swollen ankles #smile https://t.co/0HBYGVW7qv
    Détails
  • 06 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Coronavirus : Alyssa Milano parle de ses symptômes qui ont duré 4 mois https://t.co/ta576jinWl https://t.co/gzaRaNgnDH
    Détails
  • 06 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Flavie Flament pose au naturel : les internautes sous le charme https://t.co/DOUJnTGUu2 https://t.co/7h0owzjYBI
    Détails