• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

TPMP : Hapsatou Sy dézingue Nicolas Bedos

TPMP : Hapsatou Sy dézingue Nicolas Bedos
(c) MaxxPPP
  • A-
  • A+
Partager Google+

Aux commandes de la version 100% féminine de "Touche pas à mon poste" sur C8, Hapsatou Sy a poussé un coup de gueule contre la tribune de Nicolas Bedos sur le port du masque qu'il invite à retirer. Découvrez ses déclarations avec Non Stop People.

Ce vendredi 25 septembre 2020, Hapsatou Sy a passé l’actualité de la semaine en revue dans sa nouvelle émission "TPMP : Elles refont la télé". Avec son équipe exclusivement 100% féminine, l’animatrice et ses chroniqueuses sont revenues sur la tribune de Nicolas Bedos contre le port du masque. Sur son compte Instagram, le comédien a lançé la veille : "Arrêtez tout. TOUT. Les masques. Les confinements. (…). On arrête d’arrêter. On vit. On aime. On a la fièvre. On avance. On se retire de la zone grise (…). Vivons à fond, embrassons-nous, crevons, ayons de la fièvre, toussons, récupérons, la vie est une parenthèse trop courte pour se goûter à reculons". En légende, il ajoutait : "Bas les masques. Stop aux stops. Aimons, à tort et à travers". 

Des propos polémiques qui n’ont pas manqué d’agacer la compagne de Vincent Cerutti. Sur le plateau de la nouvelle version de "Touche pas à mon poste", elle rappelle : "Il a une vraie responsabilité en tant qu’artiste". Elle poursuit son coup de gueule : "Ma position, c'est quand même de dire Nicolas Bedos il est probablement dans sa résidence secondaire installé tranquillement et il peut appeler à la crise, à ce que tout le monde descende et boycotte".

"Il laisse sa place en réanimation si jamais c'était le cas"

Très remontée, elle ajoute : "Quand il dit ça j'ai juste envie de l'envoyer en stage dans les services de réanimation, et surtout encore une fois qu'il laisse sa place en réanimation si jamais c'était le cas". Voilà qui est dit ! Hapsatou Sy n’est pas la seule à s’en être prise à l’acteur. "Vivre quitte à en mourir, c'est une phrase à l'emporte-pièce qu'on peut lancer sur un blog, sur un compte Instagram. On peut faire un effet de tribune où c'est peut-être un exutoire personnel", s’est indigné Olivier Véran.

Quant à Christophe Dechavanne, il lui a répondu : "On peut jouer avec de nombreux feux Nicolas, mais pas ceux-là. En ce monde, certes rempli de pisse-froid mais aussi d'angoisse et de colère, avoir ton aura grandissante et l'exprimer en ces termes avec tant de risques pour les autres n'est pas tout à fait raisonnable et encore moins empathique. Il y a tant de fans qui t'aiment et te suivent, tu ne peux pas leur demander ça. Ni à eux, ni aux autres".

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Bas les masques. Stop aux stops. Aimons, à tort et à travers.

Une publication partagée par Nicolas Bedos (nicolasbedosofficiel) le

23 Sept. 2020 à 8 :09 PDT

Par C.F.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 21 oct KATY PERRY @katyperry
    FLEX THAT 🇺🇸💪🏼PATRIOTIC MUSCLE💪🏼🇺🇸 and vote early! Vote now! 🗳 https://t.co/R8sKnGSMeT https://t.co/DJWzUWBwKc
    Détails
  • 21 oct Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @KrisJenner: So proud of you @kimkardashian ❤️ Watch Kim on My Next Guest Needs No Introduction With David Letterman! OUT NOW, only on @…
    Détails
  • 21 oct Non Stop People @NonStopPeople
    RT @NonStopPeople: Iris Mittenaere, Laurence Boccolini... Pensez-vous que TF1 sous-exploite ses animatrices ?
    Détails