• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

TPMP sanctionné par le CSA : Canal + contre-attaque

TPMP sanctionné par le CSA : Canal + contre-attaque
(c) Maxppp
  • A-
  • A+

Mercredi 26 juillet, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel a tranché dans l’affaire du canular téléphonique. Il a condamné la chaîne C8 à une amende de trois millions d’euros. Depuis les réactions se multiplient et le directeur de la communication du groupe Vivendi s’est dit "choqué" par cette sanction. Non Stop People vous en dit plus.

Le gendarme de l’audiovisuel a rendu son verdict. Après la polémique du canular téléphonique réalisé par Cyril Hanouna dans "Touche pas à mon poste : Radio Baba" et jugé homophobe, le CSA a tranché. Pas d’interdiction de diffusion pour l’émission mais une amende de trois millions d’euros pour C8. Une sanction financière inédite puisqu’il s’agit de l’une des plus importantes jamais infligées par le CSA. Ce dernier a justifié sa décision en affirmant que la chaîne avait "méconnu le principe de respect de la vie privée" et "son obligation de lutter contre les discriminations" en diffusant la séquence en question. C8 a immédiatement réagi dans un communiqué. La chaîne annonce qu’elle a demandé un recours et dénonce un "traitement inéquitable et discriminatoire" de la part du CSA.

Les soutiens à Cyril Hanouna se multiplient

Cyril Hanouna, de son côté, a publié deux tweets en ironisant sur la sanction et en se félicitant du retour de "TPMP" à l’antenne au mois de septembre. Et, l’animateur peut compter sur ses nombreux soutiens. Plusieurs personnalités, dont Amélie Neten, sont montées au créneau en apprenant la décision du gendarme de l’audiovisuel. Le directeur de la communication du groupe Vivendi, auquel appartient Canal +, a fustigé le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel. Selon lui, les dirigeants de Canal + ont été très mal accueillis par le CSA lors de leur audition le 19 juillet dernier.

"Je suis très choqué par la décision qu’a prise Olivier Schrameck, le président du CSA. Sur le fond, nous ne comprenons pas la lourdeur de l’amende, qui est sans proportion avec les faits. Sur la forme, le CSA s’est mal comporté : lors de notre audition, M. Schrameck n’a pas serré la main de nos représentants, et aucune question ne leur a été posée. Tout cela donne l’impression d’une envie de nuire", a affirmé Simon Gillham dans au journal Le Monde. Contacté par le journal, le CSA n’a pas voulu admettre sa "discourtoisie" pendant l’entretien. L’affaire est donc loin d’être terminée.

Par Katia Rimbert

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 21 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    .@CapucineAnav s'affiche sexy en bikini sur Instagram ! Ses fans sont sous le charme, et vous ? 😎… https://t.co/weMbn57Y67
    Détails
  • 21 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    .@DDouillet s'est marié pour la troisième fois ! Découvrez qui est l'heureuse élue ➡ https://t.co/pQbjNEFm47 https://t.co/worXDbLCrq
    Détails
  • 21 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Le garde du corps de @neymarjr est un champion de #MMA ! Sa carrure est impressionnante, regardez ➡… https://t.co/QheKGMACk6
    Détails