• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Véronique Genest en guerre contre le mouvement Nuit Debout : "Mon quartier est invivable !"

Partager Google+
   / 7  
Véronique Genest tacle le mouvement Nuit Debout :
1
Véronique Genest tacle le mouvement Nuit Debout : "Je suis morte de rire"
Véronique Genest en pleine séance de dédicace
2
Véronique Genest en pleine séance de dédicace
Véronique Genest aux obsèques de Georges Moustaki
3
Véronique Genest aux obsèques de Georges Moustaki
Véronique Genest sur le tournage de Dernier Amour
4
Véronique Genest sur le tournage de Dernier Amour
Véronique Genest
5
Véronique Genest
Véronique Genest sur scène
6
Véronique Genest sur scène
Véronique Genest prend la pose pour Nice Matin
7
Véronique Genest prend la pose pour Nice Matin
  • A-
  • A+

Lors d’un récent entretien accordé au Buzz TV du Figaro, Véronique Genest a évoqué le mouvement "Nuit Debout", qui a investi la Place de la République à Paris. Ainsi, celle qui campait Julie Lescaut n’a pas mâché ses mots, expliquant ne plus reconnaitre son quartier. Non Stop People vous en dit plus.

Véronique Genest enchaîne les déclarations polémiques. Ainsi, après avoir créé le buzz de par ses propos chocs sur l’islam, celle qui campait Julie Lescaut s’est exprimée sur le mouvement "Nuit Debout" qui a investi la Place de la République à Paris. Au micro de la chaîne i24news, elle avait révélé avoir été agressée par des organisateurs du mouvement, comme l’avait rapporté Non Stop People. Et pas question pour Véronique Genest d’en rester là : "Je suis sur la Place de la République et contrairement au Monsieur qui dit que les riverains sont contents, moi je peux vous dire qu’ils ne le sont pas. On est en train de se réunir en association de riverains et on va faire une action parce que c’est impossible".

"Tous les soirs, les manifestants font une rave-party sur la place"

Interviewée dans le Buzz TV du Figaro, Véronique Genest a donné des nouvelles de son projet. "Nous avons monté un collectif composé de riverains qui s’appelle République en colère", a-t-elle lâché. De là, celle qui s’est récemment expliquée sur ses photos sexy dans le magazine Lui a poursuivi : "Ce sont des citoyens apolitiques qui n’en peuvent plus de l’incivisme et des nuisances générées par ce mouvement. Tous les soirs, les manifestants font une rave-party sur la place". "J’habite ce quartier depuis 35 ans et j’adore la fête de la musique. Actuellement, il n’est plus vivant, il est invivable !", a conclu Véronique Genest.

Par L M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 20 nov Bruno Mars @BrunoMars
    Cmon hooligans hook me up! I️ know y’all got them photo shop skills. Let’s hit em with the bootleg boogie!!
    Détails
  • 20 nov Bruno Mars @BrunoMars
    Man! I️ could’ve got one of those photos of me trynna hold 7 AMAS like a G if I️ was there!
    Détails
  • 20 nov Bruno Mars @BrunoMars
    @AMAs you slick for that!
    Détails