• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Véronique Genest très remontée contre Nuit Debout "Ça fédère des choses qui ne sont pas belles"

Partager Google+
   / 7  
Véronique Genest
1
Véronique Genest
Véronique Genest est très remontée contre Nuit Debout
2
Véronique Genest est très remontée contre Nuit Debout
Véronique Genest qui campait le rôle de Julie Lescaut
3
Véronique Genest qui campait le rôle de Julie Lescaut
Véronique Genest au Festival du livre
4
Véronique Genest au Festival du livre
Véronique Genest en vacances
5
Véronique Genest en vacances
Véronique Genest à un festival TV en 2007
6
Véronique Genest à un festival TV en 2007
Véronique Genest
7
Véronique Genest
  • A-
  • A+

Lors d’une récente interview accordée à Malika Ménard, Véronique Genest a évoqué le mouvement Nuit Debout. Celle qui campait Julie Lescaut n’a pas mâché ses mots en expliquant qu’elle ne reconnaissait plus son quartier. Non Stop People vous en dit plus.

Après avoir fait polémique avec ses propos contre l’Islam, Véronique Genest s’est exprimée sur le mouvement "Nuit Debout" qui a investi la Place de la République à Paris. Au micro de la chaîne i24news, elle avait révélé avoir été agressée par des organisateurs du mouvement, comme l’avait rapporté Non Stop People. Puis, lors d’un entretien dans le Buzz TV du FigaroVéronique Genest a donné des nouvelles de son projet : "Nous avons monté un collectif composé de riverains qui s’appelle République en colère" avait-elle déclaré avant de poursuivre  "Ce sont des citoyens apolitiques qui n’en peuvent plus de l’incivisme et des nuisances générées par ce mouvement. Tous les soirs, les manifestants font une rave-party sur la place". 

"Ça fédère des choses qui ne sont pas belles et de la casse"

Dans le cadre d’une interview accordée à Malika Ménard à l’hôtel 123 Sébastopol, l’actrice a évoqué à nouveau son agacement contre ces évènements. Très remontée, elle s’est exprimée sur le sujet a poussé un violent coup de gueule contre les manifestants : "J'habite Place de la République, je vis l'enfer depuis trois semaines comme tous les résidents, on ne dort plus, c'est juste invivable. Et je pense qu'on a le droit en tant que citoyen de pouvoir dormir (...) Et moi, je m'entends dire par les gens : 'T'as qu'à aller à la campagne... Vous avez assez de fric pour vous payer un hôtel...' (...) J'ai une vie, un enfant qui va à l'école (...) J'ai ma vie et puis ma vie ne les regarde pas (...)" a-t-elle révélé avant de poursuivre : "Ça fédère des choses qui ne sont pas belles et de la casse (...) c'est juste l'enfer et j'ai le droit de le dire !" 

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 13 déc GAD @gadelmaleh
    Qd tu fais le malin à texter en anglais pour écrire "dishonest" et que ton clavier te rappelle à l'ordre en te prop… https://t.co/2KEH1AHJNy
    Détails
  • 13 déc Kev Adams @kevadamsss
    Dans une semaine on vous emmène Tout là-haut ! ❄️🏂💙🔜 #ToutLàHaut https://t.co/UGmt77UwSx
    Détails
  • 13 déc Non Stop People @NonStopPeople
    #DALS Johnny Hallyday mort : Sandrine Quétier et Christophe Licata lui rendent hommage https://t.co/IzOAP7QpcP https://t.co/Rx3vmJ2RvY
    Détails