• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Vivement Dimanche – Patrick Poivre d’Arvor : Nicolas Sarkozy responsable de son départ de TF1 ? Il se confie

Vivement Dimanche – Patrick Poivre d’Arvor : Nicolas Sarkozy responsable de son départ de TF1 ? Il se confie
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le journaliste était l’invité de Michel Drucker ce weekend dans l’émission Vivement Dimanche diffusé sur France 2. Patrick Poivre d’Arvor s’est confié longuement sur sa carrière de journaliste. Considéré comme un intervieweur politique au ton parfois impertinent, l ‘ancien présentateur du JT de TF1 est revenu sur son fameux entretien avec Nicolas Sarkozy au début de sa présidence et les conséquences qui s’en sont suivies. Non Stop People vous en dit plus.

Pendant plus de trente ans, Patrick Poivre d’Arvor a  fait partie du quotidien des Français en présentant les journaux télévisés du soir. Mais derrière son ton rassurant et ses commentaires précis, la vie du journaliste est loin d’être un long fleuve tranquille. Il se confiait dans les pages du magazine Gala sur son douloureux passé, revenant sur sa leucémie et la perte de ses trois filles"J’en ai perdu trois. La première, Tiphaine, a été victime de la mort subite du nour­ris­son. Au moment de sa nais­sance, comme de sa mort, j’étais en repor­tage, loin, je n’ai pas eu le temps de vrai­ment la connaître et cela résonne comme un regret. Puis, il y a eu celle que l’on souhai­tait appe­ler Garance, qui n’a pas vu le jour car sa mère a eu un acci­dent de voiture et a perdu le bébé à quelques jours du terme. Et Solenn…" racontait celui qui rendait un émouvant hommage à sa fille Solenn sur Twitter.

"J’ai jeté la rancune à la rivière"

Sur le canapé de Michel Drucker, PPDA est revenu sur un moment très marquant de sa carrière de journaliste sur TF1. Le 20 juin 2007, il interviewe le tout nouveau Président de la République de l’époque, Nicolas Sarkozy. Il lui pose une question qui est restée dans les annales depuis : "lors du sommet du G8, on vous a vu très à votre aise avec les différents chefs d’Etats et de gouvernements presque même un peu excité comme un petit garçon dans la cour des grands". Une phrase qui n’a pas du tout plu à Nicolas Sarkozy. Michel Drucker a demandé au journaliste, qui se révoltait de l’éviction de Claire Chazal du JT de TF1, s’il a eu conscience des conséquences de cet entretien sur la suite de sa carrière. "Est ce que ça a eu une conséquence plus grave sur la suite de votre carrière ?" demande le présentateur de France 2. "Ce n’est pas impossible. Moi j’ai jeté la rancune à la rivière, tout cela est derrière moi" répond le journaliste. "En même temps, lorsque j’ai fait mon dernier JT, le 10 juillet 2008, mes confrères m’ont fait la surprise de prendre une partie de ce que vous venez de montrer (la séquence entre PPDA et Nicola Sarkozy ndlr).  Et puis visiblement le PDG de TF1 à qui ça ne plaisait a fait couper la séquence (…)" continue PPDA. "J’essaye d’être courtois, en même temps j’envoyais des petites piques ou des petits scuds de ci de là mais j’essayais d’être courtois car on obtient beaucoup de la vérité des êtres à travers des interviews (…) En tout cas j’aime envoyer des scuds" termine-t-il pour justifier son ton et ses questions.

Réagissez à l'actu people 1
Par meylanville | le Lundi 02 Novembre - 17:39
Quel que soit le "responsable
Quel que soit le "responsable", on peut tout de même dire que PPDA avait fait son temps . Les scuds n'étant pas toujours bien guidés, il peut arriver qu'ils vous reviennent en pleine figure comme des boomerangs .
-1
Fil d'infos
People Tweet
  • 17 déc Non Stop People @NonStopPeople
    @MaevaCouckeOff , Miss Nord Pas-de-Calais 2017, est élue Miss France 2018 ! 👑 À 24 ans, la jeune femme suit des étu… https://t.co/CfEggKtxiN
    Détails
  • 17 déc Kev Adams @kevadamsss
    @paloma_pls 🙌😊
    Détails
  • 16 déc KATY PERRY @katyperry
    RT @Oprah: Still praying for our little town. Winds picked up this morning creating a perfect storm of bad for firefighters. #peacebestill…
    Détails