• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Yann Moix accusé d’antisémitisme : Bernard-Henri Lévy répond à son mea culpa

Yann Moix accusé d’antisémitisme : Bernard-Henri Lévy répond à son mea culpa
  • A-
  • A+
Partager Google+

Accusé d’antisémitisme, Yann Moix présentait ses excuses sur le plateau de "On N’est Pas Couché", samedi 31 août dernier. Dans les colonnes du Point, Bernard-Henri Lévy a répondu au mea culpa de l’écrivain, dimanche 1er septembre. Non Stop People vous en dit plus.

C’est une affaire qui a défrayé la chronique de la rentrée. En plein conflit familial avec son père José et son frère cadet Alexandre, Yann Moix s’était attiré les foudres du grand public suite à l’exhumation de dessins et textes à caractère antisémite. Dans ces derniers, l’ex-chroniqueur des "Terriens du samedi" s’en prenait notamment à Bernard-Henri Lévy. En pleine tourmente, l’auteur de "Orléans" - autobiographie dans laquelle il évoquait son enfance marquée par les coups – était le premier invité de la nouvelle saison de "On N’est Pas Couché". Sur le plateau du programme, Yann Moix avait présenté ses excuses. "Je demande pardon pour les dessins abjects, choquants que j’ai commis à 20 ans", déclarait-il.

"Je crois au repentir"

Un moment fort qui n’a pas laissé Bernard-Henri Lévy. Dans une tribune relayée par nos confrères du Point, dimanche 1er septembre, le philosophe a répondu aux excuses de Yann Moix. "J’ai rencontré Yann Moix le 31 octobre 1993", raconte le mari d’Arielle Dombasle. "J’ai été informé, par des amis qui lui voulaient du bien, de l’existence de ces fameuses BD où j’apparaissais sous des traits infâmes et qui étaient l’œuvre, quoiqu’il en dise, non d’un ‘paumé’, ou d’un ‘petit c**’, mais d’un antisémite", peut-on lire ensuite. "Je n'ai jamais voulu rencontrer ces dénonciateurs, trop pressants pour être honnêtes. Mais j'ai eu des explications musclées avec l'intéressé qui me confirma la réalité de cette part d'ombre ; qui trouva des mots qui me parurent sincères pour dire la honte que, désormais, ces insanités lui inspiraient […] Il ne suffit pas de dire ‘j’ai changé’. Ni de s’autoproclamer ‘meilleur ami des Juifs’", ajoute Bernard-Henri Lévy.

Et de poursuivre, convaincu par le mea culpa de Yann Moix : "La question, dès lors, est : un homme qui a, jadis, commis pareilles bassesses peut-il réellement changer ? La réponse est oui. Pour peu – et je sais que c'est son cas – que ce changement soit le fruit d'un authentique travail sur soi, d'un effort de pensée et de connaissance honnête […] Je crois au repentir. Je crois à la réparation". La fin d’un long tollé ?

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 06 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Loana : Ce jour précis où sa vie est devenue un enfer https://t.co/PkGBnbqJcy https://t.co/VSTY5k2Xw9
    Détails
  • 06 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Alizée maman : sa journée pyjama trop craquante avec sa fille Maggy https://t.co/grTCpmztxI https://t.co/2i0zhmyLhu
    Détails
  • 06 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Cyril Hanouna évoque l'âge de sa première fois et choque ses chroniqueurs https://t.co/tc0rihCbtp https://t.co/RWGIpAecrP
    Détails