• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Yann Moix et ses propos "anti-flics" : des policiers présents au Bataclan lui répondent

Yann Moix et ses propos "anti-flics" : des policiers présents au Bataclan lui répondent
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le 22 septembre dernier, Yann Moix suscitait la polémique sur le plateau des "Terriens du samedi" avec des propos jugés insultants à l’égard des policiers. Une semaine plus tard, le 29 septembre, les forces de l’ordre veulent désormais organiser un dialogue avec le chroniqueur. Non Stop People vous en dit plus.

C’était une première polémique pour Yann Moix, depuis son arrivée sur le plateau des "Terriens du samedi". Le samedi 22 septembre dernier, le chroniqueur de Thierry Ardisson s’en prenait avec hargne à des policiers venus témoigner sur le plateau de l’émission de C8. "Si vous venez dire ici que les policiers ont peur, vous savez bien que la faiblesse attise la haine : dire que vous chiez dans votre froc, alors que vous faites un métier qui devrait prendre cette peur en compte…", avait-il alors déclaré avant de vivement critiquer les méthodes de travail des forces de l’ordre face aux migrants de Calais. Des propos qu’il avait défendus, le 24 septembre, même après l’intervention du syndicat de police Alternative CFDT qui faisait appel au CSA. Une démarche suite à laquelle Gérard Collomb en personne a décidé de porter plainte contre Yann Moix, pour "les propos injurieux et diffamatoires qu’il a tenus à l’encontre de nos policiers", écrivait alors le ministre sur son compte Twitter.

Les policiers répondent à Yann Moix

Mais voilà que les gardiens de la paix ont décidé de mettre au défi celui qui avait attaqué leur profession. Le samedi 29 septembre, des policiers qui sont intervenus lors de l’attaque du Bataclan, un attentat qui a coûté la vie à plus de 130 personnes le 13 novembre 2015, ont adressé une lettre ouverte à l’ex-compère de Laurent Ruquier, rédigée par leurs avocats et relayée par l’AFP. "Nos clients ont pu se sentir offusqués par vos propos", peut-on y lire. "Ils n’entendent pas polémiquer [mais] proposent de vous rencontrer au sein du cabinet, hors caméra [pour] débattre", est-il ensuite écrit. Une proposition de débat suivie d’un appel à l’écoute. "Ils pourraient vous faire part de leur quotidien professionnel et ne soyez pas étonné s’ils évoquent la nuit du 13 novembre 2015, lors de laquelle, en patrouille au sein de la BAC 94, ils sont arrivés les premiers sur place au Bataclan, scène d’horreur sans précédent", lit-on. Par le biais de son avocat, Yann Moix s’est déclaré favorable à cet échange.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 31 mai Justin Timberlake @jtimberlake
    @lindseyyok @MNFreedomFund 🙏🏻
    Détails
  • 31 mai Justin Timberlake @jtimberlake
    @Zo0oks @MNFreedomFund 🙏🏻
    Détails
  • 31 mai Justin Timberlake @jtimberlake
    @itsbrianaleigh @MNFreedomFund 🙏🏼
    Détails