• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Yassine Belattar accusé de menaces de mort : l’humoriste est mis en examen

Yassine Belattar accusé de menaces de mort : l’humoriste est mis en examen
  • A-
  • A+
Partager Google+

Visé par plusieurs plaintes pour menaces de mort et harcèlement moral au travail, Yassine Belattar a été mis en examen ce jeudi 28 mars. Non Stop People vous en dit plus.

Les ennuis judiciaires continuent pour Yassine Belattar. Suite aux plaintes pour menaces de mort et harcèlement moral au travail par Bruno Gaccio et plusieurs anciennes collègues, l’humoriste a été mis en examen ce jeudi 28 mars, a indiqué son avocate. Il a été placé sous contrôle judiciaire et a pour interdiction d'entrer en contact avec les victimes présumées et les personnes qui ont témoigné dans le dossier. Lui sont reprochés des "menaces de mort matérialisées par un écrit ou une image", "menaces de crimes réitérées", "envois réitérés de messages malveillants" et du "harcèlement moral". Yassine Belattar est visé pour des menaces à l’encontre de six hommes et pour harcèlement moral sur une femme. Une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Paris après l’ouverture d’une enquête préliminaire fin janvier.

Yassine Belattar est accusé "de comportements humiliants ou menaçants"

C’est une plainte pour menaces de mort du comédien Bruno Gaccio qui a lancé les investigations. Les deux hommes se sont confrontés lors d’une garde à vue le mercredi 27 mars et ont livré chacun leur version. Selon son avocate Me Safya Akorri, Yassine Belattar conteste les faits de harcèlement et une partie des menaces. D'après Médiapart, l'animateur radio de 36 ans est également accusé par plusieurs personnes du monde du spectacle "de comportements humiliants ou menaçants". "Quatre personnes ont décrit sur procès-verbal des menaces directes, une demi-douzaine de personnes au bas mot ont évoqué des relations professionnelles difficiles et deux jeunes femmes ont raconté des conversations dérivant vers des sous-entendus ou des allusions sexuelles alors qu'elles étaient à la recherche de travail" a indiqué le site d'information qui dit enquêter sur cette affaire depuis fin 2017.

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 04 mar Non Stop People @NonStopPeople
    Affaire Loana : la révélation de Sylvie Ortega sur son hospitalisation https://t.co/pcRft7Fdie https://t.co/FM5QoYJ6M1
    Détails
  • 04 mar Non Stop People @NonStopPeople
    Michel Drucker angoissé par son retour à la télé, il se confie https://t.co/vDQBndDXLh https://t.co/N5b47NV8oV
    Détails
  • 04 mar Non Stop People @NonStopPeople
    Bob Sinclar : pourquoi il se sent "oublié" dans cette crise sanitaire (Exclu vidéo) https://t.co/moXZefVP5Y https://t.co/RW2jNdd1q9
    Détails