• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Yassine Belattar accusé de menaces de mort : sa garde à vue a été prolongée

Yassine Belattar accusé de menaces de mort : sa garde à vue a été prolongée
  • A-
  • A+
Partager Google+

Visé par plusieurs plaintes pour harcèlement moral au travail et menaces de mort, Yassine Belattar avait été placé en garde à vue mardi 26 mars. Ce mercredi 27 mars, l’AFP a annoncé que la garde à vue de l’animateur radio avait été prolongée. Non Stop People vous en dit plus.

Les ennuis continuent pour Yassine Belattar. En pleine guerre avec Bruno Gaccio, ce dernier avait décidé de porter plainte contre l’animateur de Radio Nova pour menaces de mort. Menaces visant notamment la famille de l’ex-compagnon de Michèle Bernier. Les deux hommes avaient collaboré en 2015, lorsque Yassine Belattar était aux commandes de "La Grosse Emission", produite par Bruno Gaccio et diffusée sur Comédie +. Ils s’étaient également pris le bec sur Twitter. La plainte déposée, l’enquête avait ensuite été ouverte à la fin du mois de janvier. Dans la foulée, des comédiennes et animatrices étaient aussi sorties du silence, accusant le protégé d’Emmanuel Macron d’harcèlement moral au travail. Tous avaient témoigné dans les colonnes de Marianne, le vendredi 15 mars dernier. Yassine Belattar est aussi accusé par plusieurs personnes du monde du spectacle de comportements humiliants et menaçants, à en croire nos confrères de Mediapart.


Que risque Yassine Belattar selon le Code pénal ? 

"Quatre personnes ont décrit sur procès-verbal des menaces directes, une demi-douzaine de personnes au bas mot ont évoqué des relations professionnelles difficiles et deux jeunes femmes ont raconté des conversations dérivant vers des sous-entendus ou des allusions sexuelles alors qu’elles étaient à la recherche de travail", informaient également nos confrères. Yassine Belattar avouait n’avoir jamais mené ses menaces à exécution. "Il y a plein de gens qui en menacent d’autres. Mais moi, je ne suis jamais passé à l’acte", se défendait-il. Il avait tout de même été placé en garde à vue dans la matinée du mardi 26 mars par les policiers du commissariat du cinquième arrondissement de Paris, chargé de l’affaire. Ce mercredi 27 mars, l’AFP a annoncé que la garde à vue de l’animateur radio devenu chroniqueur à la télévision avait été prolongée. Selon le Code pénal, Yassine Belattar risquerait six mois d’emprisonnement et 7 500 euros d’amende dans le cas des menaces de mort proférées contre Bruno Gaccio. Le harcèlement moral au travail est, de son côté, passible de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende, toujours d’après le Code pénal.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 04 mar Selena Gomez @selenagomez
    Selfish Love with @djsnake is out now everywhere!! 💞🎷 https://t.co/pPzq7LnD5n https://t.co/JU2ys3elB0
    Détails
  • 04 mar Non Stop People @NonStopPeople
    Prince Philip hospitalisé : pourquoi il doit rester à l’hôpital https://t.co/PElUNL4TIK https://t.co/d4Avi37Ok7
    Détails
  • 04 mar Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    RT @TPMP: Soirée de ouf ce soir sur @C8TV 😉 On commence avec #6A7Casta dès 18h10 ! Puis, @Cyrilhanouna prend le relais avec #TPMP avec @b…
    Détails