• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Yohann Malory accusé d'agressions sexuelles : le témoignage glaçant du mannequin Charlotte Lemay

Yohann Malory accusé d'agressions sexuelles : le témoignage glaçant du mannequin Charlotte Lemay
MAXXPPP
  • A-
  • A+
Partager Google+

Yohann Malory a été accusé d'agression sexuelle par plusieurs jeunes femmes. La mannequin Charlotte Lemay qui a été l'une des premières à dénoncer les agissements du parolier de 36 ans livre aujourd'hui sa version des faits dans les colonnes du Parisien.

En novembre dernier, Le Parisien révélait qu’une enquête a été ouverte à l’encontre du parolier Yohann Malory, après le dépôt de quatre plaintes concernant des agressions sexuelles. Clamant être la victime d’un "préjudice immense" alors qu’il est "innocent", l’artiste de 36 ans a affirmé n’avoir "jamais" agressé une femme, il reconnaît et "assume" que sa "seule erreur" est "d’avoir versé du MDMA (NDLR : l’équivalent de l’ecstasy) dans le verre d’une jeune femme à son insu"…

Si l’identité de cette jeune femme était un mystère, nous apprenons aujourd’hui qu’il s’agit du mannequin Charlotte Lemay. La jolie brune de 27 ans qui dit connaître l’accusé depuis une dizaine d’années est en effet sortie du silence dans les colonnes du Parisien. Charlotte Lemay explique que Yohann Malory a été le petit ami d’une de ses meilleures amies et il a travaillé avec sa sœur, qui est également parolière. Depuis leur rencontre, il l’aurait plusieurs fois invitée à des soirées. Mais la jeune femme aurait toujours refusé jusqu’au 27 octobre 2019, où elle l’aurait rejoint dans un restaurant.

Charlotte Lemay livre un récit glaçant

Contrairement à ce qu’affirmait Yohann Malory, Charlotte Lemay ne se serait donc pas "greffée à la soirée" mais aurait été expressément invitée par le parolier, qui se serait montré très insistant par messages. Si une dizaine de personnes étaient présentes, les deux jeunes gens auraient ainsi passé la soirée ensemble, "à l’écart des autres" avant de se rendre dans une autre boîte de nuit le Boom Boom, où ils auraient commandé des cocktails au bar. À partir de ce moment-là, que la jeune femme se serait sentie mal. "Il essaie de m’étreindre, cela me dérange. Je suis dans un état second, comme si j’avais énormément bu, ce qui n’est pas le cas", se souvient Charlotte Lemay.

La soirée se serait ensuite poursuivie dans un troisième établissement, où la jeune n’aurait eu de cesse de commander des verres d’eau afin de se rafraîchir. Au plus mal, elle aurait finalement commandé un Uber, mais Yohann Malory l’aurait suivie et se serait installé à ses côtés : "En bas de chez moi, au moment de sortir de la voiture, il prend mon visage dans ses mains et m’embrasse de force. Je prétexte ma grande fatigue et la présence de mes parents" assure-t-elle.

Le lendemain, la mannequin s’est rendue l’hôpital Bichat pour réaliser des analyses toxicologiques… qui ont révélé de MDMA et d’amphétamine. "Plus tard, j’ai pu avoir accès aux vidéos de surveillance du Boum Boum où on le voit distinctement mettre en cachette la drogue dans mon verre", révèle la jeune femme, qui vient de sortir du silence pour que le parolier ne puisse plus nuire à aucune femme.

Par E.S.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
Les plus lus
Top people

The best of vidéo people