• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Yves Calvi se confie sur la disparition de son père Gérard Calvi

Yves Calvi se confie sur la disparition de son père Gérard Calvi
  • A-
  • A+
Partager Google+

Yves Calvi est dans les colonnes du VSD de cette semaine. L'occasion pour le journaliste de rassurer une nouvelle fois sur son état de santé, mais également d'évoquer son père décédé il y a quelques mois, le compositeur Gérard Calvi.

Yves Calvi a accordé une interview au magazine VSD. Le journaliste tv et radio est notamment revenu sur ses problèmes de santé de fin de saison dernière. En juin, il avait été contraint de quitter son poste à RTL et à France 5 pour se reposer. S’il s’était confié dans le Parisien fin août, il rassure une nouvelle fois le public dans le VSD de cette semaine. « J’ai donc fait une crise il y a un an, j’en ai refait trois pendant l’année ; sans explication. En gros, je me retrouvais à 135 pulsations minute sans rien faire de particulier. Et, très étrangement, ça baissait quand j’étais à la salle de gym. Mon cardiologue, qui est un ami d’enfance, m’a dit : « Yves, ton coeur va bien, tu es en bonne santé, mais on va te donner un médicament pour gérer ça parce que tu ne peux pas vivre avec le coeur qui s’emballe. » Mais pour ne pas avoir à prendre ce médicament à vie, j’ai choisi de faire une intervention chirurgicale : ils te rentrent un fil par l’aine, ils visitent chaque oreillette, ils le retirent et c’est terminé. Après, ils m’ont demandé de m’arrêter une quinzaine de jours et comme on était le 15 juin, j’ai quasiment eu droit à deux mois de vacances. »

Aujourd’hui, Yves Calvi va mieux et est très heureux de retrouver sa matinale sur RTL ainsi que C dans l’air sur France 5 en fin d’après-midi.

Le divorce de ses parents, un réel traumatisme

Durant cette interview, VSD a interrogé Yves Calvi sur la disparition de son père, le compositeur Gérard Calvi, qui a été une grande souffrance. « Oui, même si la seule vraie douleur de ma vie reste le divorce de mes parents quand j’avais 7 ans. Sinon, j’ai eu une enfance légère, vraiment, avec tous ces gens qui gravitaient autour de mon père. Ils venaient tout le temps à la maison, un défilé : Robert Dhéry, Louis de Funès, Michel Serrault, Francis Blanche et, bien entendu, René Goscinny, un personnage extraordinaire. (…) C’étaient de grands enfants qui ne se prenaient pas au sérieux mais, en revanche, pour le boulot ils ne rigolaient pas. La légende veut que ce soit mon père qui ait réuni la bande des Branquignols en décrétant que les élèves du Conservatoire national d’Art dramatique et ceux du Conservatoire de musique, qui faisaient cantine commune, devaient se mélanger réellement. C’est sans doute grâce à toute cette bande que j’ai eu une vie très drôle et fort agréable. » Un souvenir agréable qu’il gardera avec lui encore longtemps.

Réagissez à l'actu people 1
Par Osorkon | le Vendredi 18 Septembre - 20:24
Calvi
Yves Calvi, je suis très trite pour vous. Je vous souhaite bon courage. Je continuerai de vous admirer.
0
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 déc Paris Hilton @ParisHilton
    I love you with all my heart.
    Détails
  • 11 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    Happy #KUWTK Sunday! https://t.co/ebxSmcN14E
    Détails
  • 10 déc KATY PERRY @katyperry
    This broke my 💔 today. Please be kind to one another. #standwithkeaton https://t.co/8XBbFmnuc1
    Détails