TV

Zlatan content d'être un guignol

Zlatan content d'être un guignol
  • A-
  • A+

L'attaquant international suédois du Paris-Saint-Germain s'est exprimé, positivement, sur sa marionnette de latex.

Les marionnettes de sportifs dans les Guignols de Canal+ sont rarement flatteuses pour leurs victimes. Celle du grand Zlatan Ibrahimovic est surtout drôle. Ce qu'a bien compris la star de la Ligue 1, comme il l'explique à nos confrères de psg.fr. L'ancien joueur du FC Barcelone confie en effet : "J’ai vu quelques séquences. Sur l’une d’entre elles, je frappais James Bond ! Ça m’a fait rire." Et d'ajouter: "Il paraît que le fait d’avoir sa marionnette signifie que l’on est quelqu’un d’important, donc, je ne peux qu’être content."

Et quid de ce verbe synonyme de schtroumpfer qui fait un tabac ? "Zlataner ? Je ne sais pas si je dois en être fier, mais ça me semble être utilisé de façon plutôt positive. Si le mot "zlataner" entre un jour dans le dictionnaire français, là, ce serait un véritable honneur !"

Et de poursuivre : "Lorsque je me suis engagé au Paris Saint-Germain, les gens me répétaient que j’allais être très tranquille ici, car les Parisiens ne s’intéressent pas trop au football. Mais depuis le premier jour, j’observe que les choses ne sont pas du tout comme on me les avait présentées. En fait, il y a beaucoup d’effervescence autour de moi et de l’ensemble du groupe. Mais n’allez pas croire que cela m’agace, au contraire."

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 08 déc Shakira @shakira

    Descubran el nuevo perfil de Shak y su #ChantajeDanceOff ahora mismo en @musicallyapp. Pueden superar la versión de… https://t.co/sSlVoO8XVi

    Détails
  • 08 déc Shakira @shakira

    Check out Shak's new account and the #ChantajeDanceOff happening on @musicallyapp right now--can you top Shak's ver… https://t.co/eLRx0DtUCz

    Détails
  • 07 déc xoxo, Joanne @ladygaga

    @ragdollnina @AlbertKennedyTr love you Nina. You go through so much and still give back to others. So dope.

    Détails